jeudi 21 novembre 2019 - 14:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader , Les Collections Aristophil
Cette seconde partie consacrée à l'Académie française (la première proposée mercredi 20, en salle 9) et constituée par six générations de marquis de Flers, raconte l'histoire de l'institution qui, tel le phénix, va renaître de ses cendres au lendemain de la Révolution. On y revit l'entrée longue et difficile des romantiques sous la Coupole parmi lesquels Mérimée, Vigny, Musset, Lamartine, Hugo, les réceptions avec plusieurs manuscrits de discours d'Eugène Scribe, Ludovic Halévy, François Mauriac, Claude Farrère, Henry Troyat et Montherlant. Des lettres et documents évoquent la vie académique, de la remise de l'épée au travail sur le dictionnaire. Il y a aussi les candidatures malheureuses comme celles de Benjamin Constant, Balzac, Baudelaire, Zola (candidat perpétuel), Francis Jammes, les attaques souvent féroces contre l'institution comme celles de Flaubert et Barbey d'Aurevilly. Trois importants manuscrits de Louis Pasteur sur la rage, d'Henri Poincaré sur La Dynamique de l'Électron et de Louis de Broglie présentant son livre Matière et Lumière complètent cette sélection. On s'intéressera également à l'élection du premier étranger, Julien Green et à celle de la première femme, Marguerite Yourcenar, tandis que d'autres académiciens comme Stendhal ou Proust sont aussi évoqués. Les estimations oscillent de 200/300 à 15 000/20 000 €.
355 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué