mercredi 16 octobre 2019 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Ader
Le lever de rideau revient à une quarantaine d’objets en bois et de bijoux de l’orfèvre danois Christian Fjerdinstad. Ils font suite à ceux proposés il y a quelques mois sous le même marteau et sont assortis d’estimations oscillant de 200 à 2 000 €.  Pour 2 000/3 000 €, on pourra s’offrir un salon de 5 pièces en bois étuvé et tourné (paires de chaises et de fauteuils et canapé) des Viennois Josef Hoffmann et Josef Kohn, mais il faudra pousser jusqu’à 5 000/8 000 € pour un trône-tambour de Carlo Bugatti (modèle créé vers 1895-1900), à chaise asymétrique et assise circulaire, en bois, cuivre et étain, parchemin et décors peints polychromes, et passementeries d’origine. Notre siège a appartenu à la pianiste Germaine Schlaepfer et est conservé dans sa famille. On poursuit ce tour d’Europe des productions début XX e siècle avec un ensemble de salle à manger en chêne (meuble deux-corps, meuble de boiserie, table et sept chaises), réalisé vers 1905 en Norvège (1 500/2 000 €), avant de revenir vers les vitrines de bijoux et d’argenterie dont quelques-unes proposent les créations de Jean Després (400/1 500 €). Parmi les quelques enchères à cinq chiffres, la plus enthousiaste devrait accueillir un cabinet moderniste en palmier et placage de palmier d’Eugène Printz ayant figuré dans sa collection avant de passer chez l’un de ses proches amis dans la famille duquel il est resté. Son estimation ? 50 000/80 000 €. Articles après-vente
Couple royal
C’est un lion qui a poussé le plus beau rugissement de la vente «Côté XX e » de la maison Ader (M. …Lire la suite
Articles avant-vente
Époque art déco
Peintre voyageur infatigable, Paul Jouve (1878-1973) dessina dans les plus grands zoos européens, parcourut…Lire la suite
325 Résultats
Résultat : Non Communiqué