Les deux meilleurs résultats se situent dans la même fourchette d’estimations mais ils n’ont rien à voir… Ainsi, 60 000/80 000 € sont demandés d’un panneau du milieu XVI e , attribué à Cornelis Van Dalem Barque entrant dans une grotte avec un haut fourneau, tandis qu’il faudra disputer à 50 000/80 000 € une paire de bottes en cuir, attribuée à Napoléon I er . Cette relique fait partie d’un ensemble de souvenirs rappelant le dernier exil de l’Empereur (fragment de saule de sa tombe, mèches de cheveux, crin de son cheval Tauris, napperon brodé de quatre aigles, morceau de rideau de lit, feuilles d’un pêcher planté à Sainte-Hélène, boîte en écaille, etc.). De Louis de Caullery et David Teniers l’Ancien, un panneau figurant L’Incendie de Troie est annoncé à 20 000/30 000 €, tout comme un cuivre attribué à Lucas Van Valckenborch sur le thème de La Tour de Babel . Comptez 15 000/20 000 € d’une séduisante toile d’Ernest-Ange Duez représentant Deux enfants observant la mer , de 2 000 à 15 000 € pour les tableaux d’Émile Friant. Enfin, si les objets d’art et le mobilier, XVIII e et Empire, sont classiques, on mentionnera un ensemble d’estampes mais surtout de vases en porcelaine émaillée de Taxile Doat (est. 200/300 à 6 000/8 000 €). Articles après-vente
Un joli naturel
Une charmante modiste au pastel décrochait un recordLire la suite
Portrait en pied(s) de l’Empereur
Dotées d’une traçabilité parfaite, ces bottes attribuéesLire la suite
Articles avant-vente
Bicorne et bottes de cuir
Amateurs de souvenirs historiques, à vos agendas Lire la suite
Maître du réalisme
Quatre œuvres d’Émile Friant sont proposées, provenantLire la suite
Céramiste de génie
Signé par Taxile Doat (1851-1938), ce vase quadrangulaire en porcelaine dure émaillée des années  1920,…Lire la suite
286 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué