facebook
Gazette Drouot logo print
Panorama (avant-vente)

Une Vierge à l’Enfant dans le goût florentin

Le 12 août 2021, par Daphné Perret
Une Vierge à l’Enfant dans le goût florentin

Il ne manque que le prestige d’être un original à ce bas-relief italien en marbre du XIXe siècle, qui montre la pérennité du modèle conçu au XVe siècle, en Toscane, par Mino da Fiesole (1429-1484). Ici, le drapé est certes un peu moins léger, et les traits n’égalent pas la finesse de ceux des Vierges à l’Enfant du maître du Quattrocento conservées au Louvre. Toutefois, la douceur du regard de Marie qui enlace son fils avec délicatesse atteste des qualités de la Madone de la chapelle du château de Chenonceau où Mino da Fiesole assume la proximité entre la mère et le Christ. Le couple divin est protégé par une arche ornée d’étoiles, elle-même insérée dans un cadre en bois doré décoré de deux anges musiciens et portant le nom du sculpteur italien. En s’associant ainsi à Mino da Fiesole, l’auteur revendique l’héritage technique de celui qui prouva son application extrême au service de son maître Desiderio da Settignano. L’œuvre, estimée 4 000/6 000 €, a les honneurs de la couverture du catalogue d’Art Valorem, le 9 novembre à Drouot.

Panorama (avant-vente)

Gravé dans le marbre

Le 17 novembre 2021, par Claire Papon
Gravé dans le marbre

C’est entre 3 000 et 4 000 € qu’est annoncée cette Vierge à l’Enfant (h. 77,5 cm), en marbre blanc à décor d’incrustations peintes, présentée lundi 22, salle 10 à Drouot sous le marteau d’Art-Valorem (Sculpture & Collection). Exécuté par l’école italienne au XIXe, ce bas-relief est repris d’une œuvre de Mino da Fiesole (vers 1429-1484). Ce dernier, après s’être formé à Florence auprès de Desiderio da Settignano, exerce son art à Rome et à Naples avant de revenir s’établir dans la capitale toscane, où il laisse, entre autres, un buste de Pierre Ier de Médicis, en 1453. Une preuve de sa notoriété…

Agenda
On disputera entre 6 000 et 8 000 € une composition de 1949 à l'huile sur papier de Georges Mathieu, autour de 2 000/3 000 € tant une Femme aux paons de 1978 signée Fatmah Baya qu'une paire de plaques murales en verre sablé et gravé d'entrelacs, travail français des années 1930. C'est à 2 000/3 000 € également qu'on goûtera au repos dans un fauteuil dit Lounge chair et son ottoman à coque de palissandre (modèles "670" et "671") de Charles et Ray Eames (édition Herman Miller). Un chronomètre de marine à quarante heures de réserve de marche de Breguet, vers 1840, nécessitera 12 000/15 000 €. Reprise d'une œuvre de Mino da Fiesole d'époque Renaissance, une Vierge à l'Enfant en marbre de l'école italienne du XIXe est annoncée à 3 000/4 000 €, tandis qu'une Sainte Catherine d'Alexandrie en pierre polychrome de Picardie (XVe siècle) pourrait partir entre 4 000 et 6 000 €. Exposée en 1923, une vue d'un moulin en Médoc par Odilon Redon est annoncé à 12 000/15 000 €.
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot