Panorama (avant-vente)

Dans les nuages avec Léon Zack

Le 08 avril 2021, par Sophie Reyssat

Sept ans avant que le musée d’Art moderne de la Ville de Paris lui consacre une rétrospective, en 1977, Léon Zack (1892-1980) peignait cette composition (100 81 cm), présentée le samedi 10 avril, à Versailles (Chevau-Légers Enchères OVV. Cabinet Ottavi). L’artiste d’origine moscovite, installé à Paris en 1923, n’est venu à l’abstraction qu’à la cinquantaine, vers 1946. Il s’y est consacré avec lyrisme, comme le montre cette œuvre nuagiste. Jouant avec les nuances de blancs, les formes deviennent des taches incertaines, qui se dissolvent dans la profondeur d’un espace infini, propice aux pensées : «J’ai pu comprendre que l’élément figuratif n’était nullement indispensable pour m’exprimer, qu’au contraire il me gênait», expliquait le peintre.
Estimation : 4 000/6 000 €

Agenda

Du design est au programme, avec un ensemble de cinq vases bouteille en céramique émaillée, signés Jacques et Dani Ruelland (h. de 31 à 39,5 cm, 2 800/3 000 €), qui se mariera parfaitement avec une table en pin et piétement en acier plié réalisée par Charlotte Perriand pour les Arcs 1800 (1 200/1 500 €). Alors que Georges Mathieu jouera avec les encres de couleur dans une composition dédicacée à Laurence Azoux en 2005 (5 000/7 000 €), Arman fera jaillir la peinture de vingt tubes réunis dans une accumulation réalisée la même année. Iconoclasme encore avec Richard Orlinski et son jean sculpté dans la résine, titré Born Wild en référence à l’Amérique des années 1960 (autour de 10 000 €). La subtilité sera de mise avec Léon Zack, un précurseur du nuagisme, évoqué par une composition de 1970 proposée autour de 5 000 €.

samedi 10 avril 2021 - 02:30
Versailles - Galerie des Chevau-Légers, 6 bis, avenue de Sceaux - 78000
Chevau-Legers Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne