Panorama (avant-vente)

À la seconde près

Le 07 septembre 2021, par Caroline Legrand

Fondée en 1775 par Abraham-Louis Breguet à Paris, la maison horlogère du même nom est synonyme d’innovations techniques. La «grande seconde indépendante», réalisée pour la première fois pour le modèle dit «Marie-Antoinette», commandé en 1783 par la souveraine, illustre ainsi les prémices du chronographe. On la retrouve dans cette montre gousset du XIXe siècle en or 750/1000, à mouvement à échappement à ancre en ligne droite, numérotée 22275 et présentée dans son écrin d’origine. Les montres à trotteuse des secondes indépendante fonctionnent avec deux trains d’engrenage, l’un pour les heures et l’autre pour les secondes. Prévoir 3 500/4 000 € pour l’acquisition de celle-ci à Mâcon, le vendredi 17 septembre (Quai des Enchères OVV).

Agenda
Le peintre italien baroque Alessandro Turchi dit l'Orbetto (1578-1649), originaire de Vérone, tiendra la tête de cette affiche avec une scène mythologique aux personnages d'Hercule et Omphale sculpturaux, parfaitement mis en exergue grâce à la lumière. S'il faudra envisager 4 000/6 000 € pour son acquisition, 2 000/4 000 € pourraient suffire pour une Composition au bouquet de fleurs et calice sur un entablement, une toile signée du peintre du XIXe Eduard Wuger. La section du mobilier proposera quant à elle un cabinet de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe en ébène mouluré, à décor de panneaux à cadres sculptés de godrons alternés et lunules, et aux portes ouvrant sur quinze tiroirs (3 000/6 000 €). Signalons enfin la présence d'une montre de gousset Breguet en or (3 500/4 000 €) et d'une bague Tank en or jaune, ornée d'un diamant central d'environ 0,25 ct épaulé de deux diamants (1 800/2 100 €). 
vendredi 17 septembre 2021 - 14:30 - Live
Mâcon - 1, avenue Édouard-Herriot - 71000
Quai des Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne