Panorama (avant-vente)

Un «boceto» pour le Pardo

La collection d’Ángel Barrero et Aníbal Blanco, objet du catalogue de la vente du 20 octobre de la maison madrilène Abalarte Subastas, est riche de plusieurs études du Valencien Mariano Salvador Maella (1739-1819). Celle-ci, déroulant sur un mètre L’Apothéose d’Apollon et Athéna, constitue la seconde étude préparatoire pour le décor de l’une des voûtes de la Casita del Príncipe au palais royal du Pardo, domaine de chasse situé au nord de Madrid. Elle a appartenu à Joaquín Posada y Moscoso, marquis de Soto de Aller (1769-1856), avant de rejoindre en 1865 les collections de la famille D’Estoup, dont les héritiers sont les actuels propriétaires.
Estimation : 40 000 

Agenda
À Madrid, les 20 et 21 du mois, Abalarte Subastas déroule deux sessions mêlant la peinture aux arts décoratifs, mobilier et livres. La première est tout entière consacrée à la dispersion de la collection d’Ángel Barrero et Aníbal Blanco, laquelle met en avant le peintre valencien Mariano Salvador Maella. Son talent est représenté par plusieurs études à l’huile sur toile répondant à des commandes pour des résidences royales : l’une, en trois dimensions, prépare un plafond de la Casita del Labrador au palais d’Aranjuez (40 000 €). Cette même collection renferme par ailleurs une paire de petits portraits attribués à Frans Pourbus le Jeune, représentant l’archiduchesse d’Autriche et infante d’Espagne Isabelle-Claire-Eugénie et son époux l’archiduc Albert d’Autriche (40 000 €).
mardi 20 octobre 2020 - 14:00
Madrid - Juan Bravo, 46 - 28006
Abalarte Subastas
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne