Panorama (avant-vente)

Le nu par d’Espagnat

Le 17 mars 2020, par Caroline Legrand

Tout ce que Georges d’Espagnat doit au travail d’Auguste Renoir se retrouve dans cette huile sur toile.

Devant cette huile sur toile, Femme à sa toilette, on comprend tout ce que Georges d’Espagnat (1870-1950) doit au travail d’Auguste Renoir (61,5 51 cm). Le peintre parisien apprécie en effet les scènes intimistes et les nus féminins du maître impressionniste. Il les souligne d’un élégant cerne noir, les couleurs vives et franches du canapé évoquant quant à elles la palette des fauves. Il faudra envisager 7 000/8 000 € pour emporter cette œuvre, le samedi 25 avril à Limoges (Pastaud OVV).
 

Agenda
Les postimpressionnistes Georges d'Espagnat et Henri Baptiste Lebasque marqueront cette session, l'un avec une toile dépeignant une Femme à sa toilette (7 000/8 000 €) et l'autre avec une aquarelle sur papier, Nu allongé (4 000/6 000 €). Ceux qui aiment les paysages colorés apprécieront Céret, de Pinchus Krémègne (4 000/5 000 €, et ceux préférent la figuration libre René Sabre, d'Hervé Di Rosa (même estimation). Séduiront par ailleurs un cabinet en bois noirci et marqueterie d'ivoire, du XVIIe siècle (6 000/8 000 €), et un pyxide limougeaud de la seconde moitié du XIIIe, en cuivre champlevé, émaillé, gravé, ciselé et doré agrémenté d'émaux – bleu foncé, bleu clair, turquoise, blanc et rouge – à décor de croix, médaillons et feuillages (5 000/6 000 €).
samedi 25 avril 2020 - 14:00
Limoges - 5, rue Cruche-d'Or - 87000
Pastaud
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne