Panorama (avant-vente)

Faisans de Chine

Le 07 mars 2019, par Sophie Reyssat

Les faisans ont été volontiers représentés par les artisans chinois. Présent au sud du pays, le volatile a ainsi été associé à la pivoine pour évoquer le printemps dans des décors de porcelaine tout aussi appréciés dans l’Empire du milieu qu’en Occident, en particulier au XVIIIe siècle. L’oiseau était également l’emblème des fonctionnaires au service des empereurs Ming et Qing. Leur rang était désigné par la couleur dorée ou argentée de l’oiseau. C’est avec un plumage multicolore que cette paire de faisans se présentera à Argenteuil le mardi 12 mars (Argenteuil Maison de vente OVV, M. Delalande). Fabriqués au XIXe siècle dans le style des pièces Qianlong, ils sont en porcelaine de la famille rose (h. 30 cm). Estimation : 800/1 200 €

Agenda

Le 12 mars, le design jouera la carte du noir avec six chaises « série 7 » d’Arne Jacobsen, et prendra des couleurs avec le Skaï rouge, jaune et vert de six modèles italiens des années 1960 (autour de 250 à 300 €). Les pièces les plus anciennes seront aux cimaises, avec un burin du XVIe siècle montrant Vénus, Mars et Cupidon d’après Lucas Van Leyden (100/120 €), ou encore une toile génoise des années 1660 illustrant L’Incrédulité de saint Thomas (800/1 000 €). Pensées émaillées, fleurs de Gallé et feuilles de platane de Legras et Cie orneront les vases (de 100 à 1 500 €). Daum préférera la croix de Lorraine pour ses verres à liqueur (200/300 €). Quelques pièces viendront d’Asie. Le lendemain balancera entre la fantaisie des bijoux de Jacques Gautier, ornés d’émaux translucides, et l’indémodable parure « panthère » de Cartier. Une timbale du maître orfèvre Kuzma Konov intéressera les amateurs d’art russe.

mardi 12 mars 2019 - 02:00
Argenteuil - 19, rue Denis-Roy - 95100
Olympe Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne