facebook
Gazette Drouot logo print

Moderne et contemporain : Mai-Thu et Claude Viallat

Le 21 juillet 2021, par Caroline Legrand

Dans la cité romaine se côtoieront le peintre vietnamien Mai-Thu et l’artiste contemporain, originaire de la ville, Claude Viallat. Confrontation de deux univers.

 Moderne et contemporain : Mai-Thu et Claude Viallat
Mai Trung Thu, dit Mai-Thu (1906-1980), Jeune femme à l’écharpe rose, encre et couleurs sur soie, signée et datée 1966, 20 8,5 cm.
Estimation : 15 000/20 000 €, 
Adjugé : 22 607 €

Le succès actuel sur le marché des œuvres de l’artiste vietnamien permet de découvrir partout en France des peintures inédites, à l’image de ces deux petites encres et couleurs sur soie datées de 1966 provenant d’une collection de la région (15 000/20 000 € chaque). On y retrouve l’univers doux et poétique de Mai-Thu, sa technique alliant la peinture sur soie asiatique aux thèmes occidentaux, ses personnages féminins gracieux et des cadres fabriqués par ses soins. Deux petits bijoux de sensibilité et d’intimité qui séduiront sans nul doute les collectionneurs. Changement de style avec l’artiste nîmois Claude Viallat. Né en 1936, il a fait ses études à l’école des beaux-arts de Montpellier, entre 1955 et 1959, avant d’intégrer l’institution parisienne. Il n’était pas diplômé depuis trois ans qu’il réalise, en 1966, ses premières œuvres marquées de ses emblématiques empreintes, une forme neutre, ni naturelle ni géométrique, posée de manière répétitive sur des toiles libres, sans châssis, et bientôt sur des supports des plus variés, à l’image de l’acrylique sur carton de forme ovale, de 70 cm de diamètre, annoncé à 2 000/3 000 €. Un dessin fait sur un sac de froment sera également proposé à 1 000/1 500 € (100 60 cm). Ses recherches firent de lui l’un des fondateurs du groupe Supports/Surfaces en 1969. L’étude nîmoise a récemment enregistré de bons résultats sur ses œuvres, tels les 40 000 € récoltés pour un grand acrylique sur toile (269 196,5 cm) en mars dernier.

Agenda
Cette vente sera telle une invitation au voyage en Asie avec d'un côté deux petites encres et couleurs sur soie du peintre Vietnamien Mai-Thu, Jeune femme à l'écharpe rose et Jeune femme au pantalon jaune (15 000/20 000 € chaque), et de l'autre une importante tête de Bouddha chinoise d'époque Ming (1368-1644) en terre cuite peinte polychrome, aux yeux mi-clos et cheveux bouclés (3 000/5 000 €). On reviendra en Europe avec des lots plus classiques comme une glace Régence à parclose en bois sculpté et doré, à décor de plumet, rinceaux, rubans et têtes d'oiseau (15 000/20 000 €), et un buffet deux corps d'époque 1700 à fronton brisé, en noyer mouluré et sculpté à décor allégories et de sujets militaires, rinceaux et animaux mythologiques (8 000/10 000 €).
mercredi 04 août 2021 - 09:00
21, rue de l'Agau - 30000 Nîmes
Ivoire - Hôtel des ventes de Nîmes
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot