Panorama (avant-vente)

Décors de peau

Le 22 septembre 2021, par Caroline Legrand

Le mercredi 29 septembre, à Toulouse, sera présenté par la maison Marc Labarbe OVV un important ensemble de seize panneaux du XVIIIe siècle en cuir de Cordoue gaufré à décor polychrome de fleurs et de fruits, dans des encadrements en bois mouluré (h. 200 cm, l. de 37 à 85 cm pour un total de 11 mètres environ). Très particulière, cette technique sur cuir – repoussé à l’aide d’une presse qui «imprimait» le décor d’une planche en bois gravé –, née dans la ville de Ghadamès en Libye, fut importée en Espagne par les Maures sous le califat de Cordoue. Elle se diffusa dans toute l’Europe au fil des siècles, notamment en France et dans les Flandres, puis en Italie et en Allemagne.

Agenda
Né dans une famille d’artisans, Pierre Chapo a effectué un apprentissage à l’âge de 20 ans auprès d’un charpentier de la Marine, qui lui a fait découvrir le travail du bois. Après l’obtention de son diplôme des Beaux-Arts en 1958, il débute une série de voyages, notamment dans les pays scandinaves et en Amérique. De retour en France, il ouvre son propre studio à Clamart, suivi de la galerie Chapo à Paris. Ses meubles en bois massif – notamment en orme – et leurs lignes organiques inventives sont reconnaissables entre toutes, à l'image de sa table basse  T22D (4 000/6 000 €), de sa bibliothèque murale à quatre étagères B17B (12 000/15 000 €) ou de sa bibliothèque de la gamme « B10 » (10 000/12 000 €). À leurs côtés au sommaire, on remarque un important ensemble du XVIIIe siècle composé de seize panneaux en cuir de Cordoue gaufré à décor polychrome de fleurs et de fruits (15 000/20 000 €), mais aussi une toile peinte en 1920 par Mario Cavaglieri, Femme et promeneurs en bord de lac (6 000/8 000 €).
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne