Panorama (avant-vente)

Mise au point

Cette Baigneuse nue de dos (22 43 cm), peinte à l’huile sur carton par Hippolyte Petitjean (1844-1925), réunit les sujets de prédilection du peintre originaire de Mâcon : les paysages et les femmes. Élève de Cabanel aux Beaux-Arts de Paris, sensible à l’art de Puvis de Chavannes, il fait une rencontre décisive en 1884 : celle de Seurat. Abandonnant l’académisme, il se joint alors aux impressionnistes et aux symbolistes au Salon des indépendants de 1891. Il poursuivra dans cette voie, comme en témoigne cette œuvre où les touches de couleur créent le dessin d’une manière suggestive. Portant l’étiquette «ex-libris Docteur René Miegeville», elle sera présentée à L’Isle-Adam le dimanche 26 juillet (Liladam Enchères OVV).
Estimation : 5 000/6 000 

Agenda

Alors qu’Eisenschitz fait entrer la nature en ville, avec un bouquet de fleurs se détachant sur un balcon donnant sur les toits d’une église, Guirand de Scevola emmène ses personnages à la campagne pour les faire poser au bord d’une rivière sauvage qu’il immortalise au pastel. Une autre baigneuse, présentée par Petitjean dans un éclatant paysage divisionniste (autour de 4 000 €), retient sa crinière rousse pour montrer son dos à un puma aux aguets sur son rocher, sculpté par Jorge Borras et fondu dans le bronze par Chapon (3 500/4 000 €). Dans la section réservée aux bijoux, il faudra prévoir quelque 2 800 € pour porter un rubis ovale de 1,48 ct, illuminé par quatorze diamants blancs sur une bague Pompadour façonnée dans deux tons d’or.

dimanche 26 juillet 2020 - 14:30
L'Isle-Adam - Salle Magallon 5, rue Bergeret - 95290
Liladam Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne