facebook
Gazette Drouot logo print

Un concert de folie à la sauce flamande

Le 03 décembre 2021, par Christophe Provot

La vacation est dominée par un singulier panneau de chêne peint dont le sujet et le style ne sont pas sans évoquer Jérôme Bosch. Ce Concert dans la cornemuse pourrait faire grand bruit.

Un concert de folie à la sauce flamande

Ecole flamande du XVIIe siècle, Le Concert dans la cornemuse : allégorie des cinq sens, panneau de chêne parqueté, 93 x 71 cm (manques et fentes au panneau).
Estimation : 30 000/40 000 € Adjugé : 78 000 €

Des personnages grimaçants, aux faciès ingrats, surgissent de la poche éventrée d’une colossale cornemuse. Au centre, un homme vêtu d’un manteau rouge pince les cordes d’un luth, donnant le ton de cette Allégorie des cinq sens, dont il symbolise l'Ouïe. L'aveugle agitant sa sébile à ses côtés représente le Toucher, tandis que l'Odorat semble évoqué par un pot de chambre, à la façon délicieusement triviale de la peinture nordique.

Notre œuvre, attribuée à une école flamande du XVIIe siècle, reprend la partie droite d’un panneau qui met en scène le combat entre le Carnaval et le Carême — un thème précédemment traité par Pieter Bruegel —, autrement dit entre l'excès et la modération. Il existe plusieurs versions de ce dernier, conservées au Catharijneconvent d'Utrecht (pour l'une des plus anciennes, datée vers 1580) ou au Rijksmuseum (vers 1600-1620). Toutes sont données à un suiveur de Jérôme Bosch, dont l’influence est indéniable.

Par son sujet et sa composition, Le Concert dans la cornemuse est en effet à rapprocher du Concert dans un œuf, œuvre connue uniquement à travers des copies ou des dessins d’atelier, mais aussi à la célèbre Nef des fous du musée du Louvre. On y retrouve ces personnages grotesques s’adonnant soit au chant, soit à des activités relevant de la folie. Ici, pas de démons ou autres bestioles surnaturelles, mais des objets du quotidien figurant les cinq sens. Le plus évident est la cornemuse, instrument récurrent dans l’œuvre de Bosch, à l’instar de celle – géante, ronde et rose – placée sur la tête de l’homme-arbre du triptyque du Jardin des délices (musée du Prado). Souvent, Bosch place la musique du côté du mal, lui conférant une dimension cacophonique et débordante. Vient ensuite le luth, que tient la nonne de La Nef des fous ou encore celui du volet de l’Enfer du Jardin des délices, intimement soudé à une harpe. Autant de détails qui démontrent la connaissance que le peintre pouvait avoir de l’œuvre de Jérôme Bosch, et de l’influence de ce dernier bien après sa mort. Deux noms sont généralement associés à l'invention de cette composition : Frans Huys et Jan Verbeeck, familiers de ces diableries et autres allégories moralisatrices et satiriques.

Agenda

Deux enchères à cinq chiffres sont avancées dans cette vacation classique, chacune à hauteur de 30 000/40 000 € : la première sur une marine de Jan Abrahamsz Beerstraten, Navires hollandais près d'une ville, la seconde sur un panneau d'un suiveur de Jérôme Bosch, Le Concert dans la cornemuse : allégorie des cinq sens, représentant le combat entre l'excès et la modération. Emil Othon Friesz livre un paysage de La Seine à Auteuil, 1899 (3 000/6 000 €), Eugenio Cecconi une toile figurant un Chasseur dans un marais dans une barque avec son chien (4 000/6 000 €), Petrus Uselding l'ambiance d'une Exposition à l'Hôtel Drouot animée de messieurs en habit et hauts-de-forme et de dames chapeautées (4 000/5 000 €). Une autre époque… Il en coûtera 4 000/5 000 € également d'une fonte d'édition de Loïe Fuller exécutant une phase de la danse serpentine par Rupert Carabin (modèle créé en 1882), 2 000/3 000 € d'un meuble d'entre-deux à gradin en placage d'étable moucheté et marqueterie de rinceaux en amarante d'époque Charles X, 6 000/8 000 € d'une paire formée d'un globe terrestre et d'une sphère armillaire début XIXe, 20 000/30 000 € enfin d'une paire de miroirs italiens début XVIIIe, doré au mercure richement sculpté dans le goût rocaille.

Tableaux et dessins anciens - Objets d’art et très bel ameublement
mardi 07 décembre 2021 - 14:00 (CET) - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 75009
Delon - Hoebanx
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot