Panorama (avant-vente)

Orozco, champion du Mexique

Le 21 janvier 2021, par Agathe Albi-Gervy

Cette grande impression digitale sur papier japon (32/50) de 2013, intitulée Blindside Run (Course à l’aveugle), est issue de la série Atomist de Gabriel Orozco. Habitué des circuits internationaux, représenté dans les collections du Centre Pompidou, l’artiste mexicain né en 1962 est un touche-à-tout et un observateur du quotidien : ses dessins, installations, vidéos, sculptures et photographies, s’ils n’utilisent pas de matériaux issus de déchets urbains, s’inspirent de la vie courante. Dans cette œuvre (84 98 cm) proposée le 28 janvier par la maison de Mexico Morton Subastas, le geste humain et le processus de création mécanique s’opposent. 
Estimation : 220 000/280 000 MXN (soit environ 9 200/11 700 €)

Agenda
Ce catalogue d'estampes et multiples modernes et contemporains offre l'occasion de découvrir des œuvres d'artistes hispanophones, plus ou moins représentés dans les ventes aux enchères occidentales. Le Mexicain Gabriel Orozco, largement reconnu sur la scène internationale, y figure en vedette, avec notamment une grande impression digitale sur papier japon (32/50) de 2013, intitulée Blindside Run, et issue de sa série Atomist (220 000/280 000 MXN, soit environ 9 200/11 700 €). Sont également nommés les Mexicains David Kumetz (20 000/30 000 MXN), José Guadalupe Posada (15 000/20 000 MXN) ou Leopoldo Méndez (10 000/15 000 MXN), aux côtés des inévitables Andy Warhol, Marc Chagall, Pablo Picasso et Alexander Calder.
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne