facebook
Gazette Drouot logo print

Vaclav Radimsky, peintre tchèque à Giverny

Le 18 mars 2021, par Caroline Legrand

Découverte dans un grenier non loin de Giverny, cette toile rappelle à notre bon souvenir le peintre tchèque Vaclav Radimsky, un ami de Claude Monet.

Vaclav Radimsky, peintre tchèque à Giverny
Vaclav Radimsky (1867-1946), Vue de Saint-Étienne-sous-Bailleul près de Giverny, 1911, huile sur toile signée et datée, 54 73 cm.
Estimation : 25 000/30 000 

Bien qu’il soit très peu présent sur le marché français, Vaclav Radimsky a vécu vingt-huit années dans notre pays. Il n’est donc pas étonnant que l’on puisse retrouver certaines de ses œuvres dans l’Hexagone, et notamment en Normandie où il s’installa peu après son arrivée en 1890. Ce paysage aurait été réalisé dans les environs de Gaillon, sans doute plus précisément à Saint-Étienne-sous-Bailleul : au centre de la composition se dresserait le gîte des Grandes-Vignes, situé à moins de deux kilomètres de la demeure de l’artiste. Ce tableau a donc été retrouvé dans un grenier, derrière un mur construit pendant la guerre pour cacher les biens de la famille résidant sur place. Il a ainsi été «oublié» depuis la Seconde Guerre mondiale et retrouvé récemment, à la faveur de travaux. De l’Elbe à la Seine, il n’y a eu qu’un pas pour Vaclav Radimsky, franchi à l’âge de 23 ans. Issu d’une famille aisée de Bohême, il s’initie au dessin à Kolin, avec le soutien de sa mère. Le jeune garçon fait tout d’abord de courtes étapes à Vienne et à Munich, où sa première formation artistique est placée sous le signe du paysage réaliste. Mais à son arrivée en France, il découvre un autre monde : à Paris, où il partage l’atelier de Paul Cézanne, puis à Barbizon, où ce dernier lui aurait présenté Claude Monet. Rapidement, ses paysages obtiennent des récompenses, notamment au Salon en 1894, puis les médailles d’or, à Rouen en 1895 et à l’Exposition universelle de Paris, en 1900. À Giverny, il rejoint la colonie de peintres de toutes nationalités évoluant dans un cercle plus ou moins proche du maître Monet. Il y vivra jusqu’à la guerre de 1914 avec son épouse Louise Fromont – rencontrée en 1907 – dans leur moulin, La Bergamote, situé dans le hameau du Goulet. Arrêté en tant que citoyen d’un pays ennemi, il sera emprisonné. Grâce à ses amis influents – dont Georges Clemenceau, qui collectionne ses tableaux et ceux des impressionnistes –, il sera libéré, mais décidera en 1918 de retrouver sa Bohême natale.

Agenda
Les arts du XXe siècle marqueront les temps forts de cette vente avec notamment une Vue de Saint-Étienne-sous-Bailleul près de Giverny, peinte par l'artiste tchèque Vaclav Radimsky (25 000/30 000 € - Voir Gazette n° 11, page 147), et un bronze posthume du Penseur d'Auguste Rodin, numéroté 14/25 et fondu par Airaindor à la cire perdue (12 000/15 000 €). S'y ajouteront pour les arts décoratifs une grande lampe champignon à trois lumières de Maurice Dufrêne, à piétement en bronze à motif de fleurs stylisées et réflecteur en verre américain coloré, qui pourrait partir à 10 000/15 000 €. Nous signalerons enfin pour la peinture ancienne une Circoncision, objet d'un cuivre sous le pinceau de Francesco Bassano (1549-1592), à envisager à 4 000/6 000 €. 
samedi 27 mars 2021 - 13:00 - Live
9, rue Pierre Corneille - 27700 Les Andelys
Hôtel des Ventes des Andelys
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot