Collection d’art chinois

Le 04 mars 2021, par Caroline Legrand

Les thangka, mais aussi tous les arts de Chine, seront mis à l’honneur lors de cette dispersion de la collection du colonel L., qui fut en poste dans le pays de 1936 à 1946.

Chine, début du XXe siècle. Thangka de Bouddha à l’encre et couleurs sur soie, 128 74 cm.
Estimation : 6 000/8 000 

Réceptacles des forces psychiques de la déité figurée, ces peintures traditionnelles originaires du Tibet permettaient aux moines et pèlerins de diffuser la loi bouddhique, et aux pratiquants de trouver un support pour leur méditation. Peintures à base de pigments naturels et d’or sur textile, les thangka de grandes dimensions sont déroulés durant des fêtes annuelles. Celui-ci représente le Bouddha assis, entouré de pivoines, devant un paysage montagneux, deux disciples apportant des offrandes à ses pieds ; une inscription en plusieurs langues – mandarin, mandchou, mongol et tibétain – mentionne la date apocryphe de 1793, soit la cinquante-huitième année du règne de Qianlong. Présenté également à 6 000/8 000 €, un autre thangka, lui aussi du début du XXe siècle (128 74 cm), montrant la figure d’Amitayus assise en dhyanasana sur un lotus, entourée de fleurs, porte quant à lui la date apocryphe de 1799, quatrième année du règne de Jiaqing. Ces deux œuvres rares ont été collectées par le colonel L. durant ses dix années passées en Chine et sont aujourd’hui présentées aux cotés de quelque deux cents autres lots, dont de nombreuses pierres fines et dures ; jades, coraux, tourmalines et aigues-marines sont travaillés en ornements ou en bijoux – par exemple une fibule en jadéite blanc, mauve et vert émeraude, sculptée en forme de chilong et de tête de dragon à la fin du XIXe siècle, estimée 3 000/4 000 €. La collection compte aussi des ivoires sculptés, des peintures, des statuettes bouddhiques en bronze doré d’époque Tang, des porcelaines ou des textiles… Autant d’artefacts prouvant la créativité et le savoir-faire de l’empire du Milieu.

Agenda
Parmi près de trois cents lots qui défileront sous les couleurs de la Chine, une grande partie proviendra de la collection du colonel L., en poste dans le pays de 1936 à 1946. Nous attirerons votre attention sur deux thangkas chinois du début du XXe siècle (6 000/8 000 € chaque), mais aussi sur une grande peinture fin XIXe à l'encre et couleurs sur papier, représentant le roi Yu Huang Da Di assis sur un trône devant un paravent, accompagné de six dignitaires taoïstes et gardiens debout (3 000/4 000 €). Les accompagneront de nombreuses pierres dures dont une fibule de la fin du XIXe en jadéite blanc, mauve et vert émeraude, à décor de chilong et tête de dragon (3 000/4 000 €), et un grand plat dit « de province » rond en porcelaine de la famille verte, d'époque Kangxi, à décor du blason d'Amsterdam surmonté d'une couronne et entouré d'oiseaux, de pivoines et d'une jardinière fleurie (2 500/3 000 €). 
lundi 08 mars 2021 - 14:00 - Live
Morlaix - Saint-Martin-des-Champs - 26 bis, allée Saint-François - 29600
Dupont & Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne