«156 gravures» par Pablo Picasso

Le 02 juin 2021, par Claire Papon

La série des «156 gravures» est la dernière que créa l’artiste entre 1970 et 1972.

Pablo Picasso (1881-1973), Le Peintre et la femme, 25 mai 1970, eau-forte, 47,8 41,5 cm, faisant partie de la suite Les 156 comprenant 155 gravures.
Estimation : 250 000/300 000 € (l'ensemble), Adjugé : 345 600 €
© SUCCESSION PICASSO, PARIS, 2021

 

Fidèle à son tempérament, Pablo Picasso déploie ici une énergie sans borne et revisite les sources d’inspiration qui ont jalonné sa carrière. Le cirque et les acrobates, des masques africains et des monstres évoquant le Minotaure, des femmes sculpturales rappelant Les Demoiselles d’Avignon, des faunes couronnés de feuilles, des cavaliers et des rois, des joueurs de mandoline et bien sûr l’artiste lui-même sous les traits d’un grand d’Espagne ou d’un personnage de Rembrandt, et son père, dont le profil aquilin et altier se dissimule derrière un mousquetaire moustachu. L’ensemble se compose de 155 gravures à l’eau-forte, l’aquatinte ou la pointe-sèche, sur les 156 que comprend la série, la planche 7 étant comme toujours manquante. Ce sujet ne fit en effet pas l’objet d’un tirage, le cuivre ayant été égaré. Artiste de la démesure, Picasso, dont l’œuvre gravé compte en 1968 plus de 1 300 planches, a 90 ans quand il se lance dans ce cycle qui vient compléter celui des «347 gravures» exécutées entre mars et octobre 1968. Tirées par les frères Aldo et Piero Crommelynck dans une ancienne boulangerie tout près de Notre-Dame-de-Vie, à Mougins, où vit alors le peintre, les planches sont exposées à la galerie Louise Leiris du 24 janvier au 24 février 1973, quelques semaines avant sa mort, puis éditées par celle-ci à 50 épreuves en 1978. Chaque planche est numérotée au crayon et munie du timbre de la signature. Très rarement complète, cette suite est ici proposée en parfait état de conservation, provenant de la succession de l’éditeur et marchand (d’estampes) Henri-Marie Petiet (1894-1980).

Agenda
Un seul lot attend ici les amateurs d'estampes, ou d'œuvres de Pablo Picasso : c'est un ensemble de 155 gravures du Malaguène, intitulé Les 156, exécutées entre 1970 et 1972, à l'âge de 90 ans, et reprenant ses grands thèmes, à savoir les nus, femmes, cirque, portraits et autorportraits. Comptez 250 000/300 000 € pour espérer le décrocher.
mercredi 09 juin 2021 - 14:00
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart - 75002
Ader
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne