facebook
Gazette Drouot logo print
Panorama (avant-vente)

Le revers de la monnaie

Le 10 novembre 2021, par Claire Papon
Le revers de la monnaie

Son profil ne vous est pas familier ? Normal… Cette pièce de 5 F en or (poids 47,30 g) à tranche lisse est à l’effigie d’Henri V (1820-1883), comte de Chambord, fils posthume du duc de Berry, prétendant au trône, tandis que le revers est gravé de l’écu de France couronné, de la valeur et de l’année de sa frappe, 1832. Particulièrement rares, les monnaies de ce millésime, qui correspondent à l’insurrection vendéenne et à l’arrestation de la duchesse de Berry, sont particulièrement recherchées. Notre exemplaire a fait partie de la collection de Farouk, roi d’Égypte. Annoncé à 30 000/50 000 € (adjugé : 104 160 €), il devrait figurer sur la plus haute marche du podium de la vente de numismatique de Beaussant-Lefèvre & Associés (M. Parsy), mardi 16, salle 15 à Drouot.
 

 
Agenda
Une pièce de 5 francs or frappée en 1832, arborant le profil d'Henri d’Artois – prétendant au trône de France sous le nom de Henri V –, occupe le haut du tableau des estimations : entre 30 000 et 50 000 € en seront attendus. Elle est suivie par un exemplaire de 1 franc de 1867, également en or, marqué du profil de Napoléon III (20 000/30 000 €). On notera également un statère en or daté du IIe siècle av. J.-C., provenant du bassin parisien (5 000/7 000 €), un "Ange d’or" du règne de Philippe VI de Valois (1328-1350), monnaie toujours très recherchée par les numismates (5 000/7 000 €), ou encore une pièce de 5 roubles frappée en 1780 à l'effigie de l’impératrice Catherine II (2 000/3 000 €).
mardi 16 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009
Beaussant Lefèvre & Associés
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot