Panorama (avant-vente)

Des Breguet historiques

Le 25 mars 2021, par Sophie Reyssat

Pas moins de sept Breguet sont au programme de la dispersion de montres proposée dès 10 h, à Fontainebleau, le lundi 29 mars (Osenat OVV). Le modèle référencé 1747 est un régulateur rendant hommage à la naissance d’Abraham Louis Breguet, qui a ouvert son premier atelier en 1775, dans l’île de la Cité, à Paris (10 000/15 000 €). Du remontage automatique au ressort-timbre, en passant par le spiral à courbe terminale, sa maison horlogère n’a cessé d’innover. Pour le ministère de l’Air, elle a livré en 1955 le premier chronographe à deux compteurs permettant la fonction «retour» en vol. Ce type XX militaire présente une petite seconde à 9 h et un totalisateur des 30 minutes.
Estimation : 20 000/30 000 

Agenda

Le lundi 29, les montres marqueront le tempo dès 10 h. Breguet aura plusieurs cordes à son arc, de la type XX militaire conçue pour le ministère de l’Air en 1955, avec deux compteurs et la fonction « retour en vol » (20 000/30 000 €), à la rare montre régulateur en or fabriquée en série limitée vers 2012 pour le 250e anniversaire d’Abraham Louis Breguet (10 000/15 000 €). L’incontournable Rolex Daytona sera représentée par deux cosmographes, l’un en acier et l’autre en or gris, qui changeront de poignet entre 18 000 et 26 000 €. Patek Philippe jouera la carte de l’élégante en remontant le temps jusque vers 1960, avec une Calatrava en or rose, attendue entre 7 500 et 9 500 €. Longines ira encore plus loin, avec un chronographe Flyback conçu vers 1938 (4 000/6 000 €).

lundi 29 mars 2021 - 10:00 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne