Breguet type 20, à la seconde près

Le 05 mars 2020, par Sophie Reyssat

Les chronographes Breguet, Omega et Heuer mettent le temps au service d’une précision militaire.

Omega CK2077, chronographe de 1942, boîtier acier n° 9978805, mouvement mécanique à remontage manuel, calibre 33.3, diam : 3,8 cm, bracelet cuir.
Estimation : 10 000/20 000 

Mesurant les temps courts, les chronographes sont indispensables aux militaires et aux sportifs. Plusieurs modèles en témoigneront lors de ce spécial «montres de collection», dont une Breguet type 20. Dite «aéronautique navale», elle fait partie des 500 exemplaires produits pour la Marine nationale, et livrés en 1960 pour les pilotes de l’armée française. Son atout : la fonction «retour en vol». Alors que chaque seconde compte dans ces circonstances, il suffit d’un seul geste pour remettre la montre à zéro et initier un nouveau comptage. Autre qualité, la lisibilité des informations, grâce aux chiffres arabes et aux aiguilles claires et luminescentes, se détachant sur un fond noir. L’Omega CK2077 (voir ci-contre) a également connu une affectation militaire, dont témoignent deux marquages spécifiques. Elle aussi livrée à un membre de la Marine, mais en 1942, elle appartient aux premiers chronographes étanches de la marque, lancés en 1937 avec des fonds vissés et des poussoirs étanches. Les montres de ce modèle sont d’autant plus rares qu’il a été produit en très peu d’exemplaires. Il n’est pas surprenant que l’acteur Steve McQueen, lui-même vétéran des Marines et passionné de vitesse, ait eu un faible pour une montre… la Heuer Monaco. Elle ne quittait pas le poignet de son personnage, Michael Delaney, dans le film Le Mans. Un modèle similaire à ce mythique accessoire du sport automobile – premier chronographe automatique carré et étanche de l’horlogerie suisse –, sera proposé autour de 7 000 €.

Agenda

La fourchette de prix sera aussi large que l’éventail de montres proposées, une femme pouvant passer à son poignet un modèle bouton à bracelet d’acier créé par Lanvin vers 1970 moyennant quelque 450 €, tandis qu’un passionné de chronographes devra débourser environ 90 000 € pour une Rollex Gmt master. Parmi les pièces mythiques, une Omega CK2077, fabriquée pour la Marine nationale en 1942, dévoilera son histoire autour de 15 000 €. Une montre sans commune mesure avec un autre modèle de la marque imaginé vers 1950, dont le cadran polychrome serti d’or s’orne de chevaux cabrés (15 000/25 000 €). Dans les années 1960, alors que Breguet a créé une type 20 pour l’aéronautique navale (30 000 € environ), Blancpain a servi la marine polonaise avec une « fifty fantoms » (18 000/28 000 €).

jeudi 12 mars 2020 - 17:00 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle - 92200
Aguttes