L’impressionnisme vu par Théodore Duret

Le 21 juillet 2021, par Caroline Legrand

Riche négociant en cognac, Théodore Duret va devenir l’un des plus fervents défenseurs de l’impressionnisme. La preuve avec ce beau livre, qui fait la part belle à Claude Monet.

Théodore Duret (1838-1927), Histoire des peintres impressionnistes – Pissarro, Claude Monet, Sisley, Renoir, Berthe Morisot, Cézanne, Guillaumin, Paris, H. Floury, 1906 ; in-4°, demi-maroquin brun à coins, dos à nerfs richement orné de fers spéciaux dorés.
Estimation : 6 000/8 000 

Publiée en 1906 à Paris à cent exemplaires seulement, cette Histoire des peintres impressionnistes est devenue l’un des ouvrages de référence sur ce mouvement pictural. Comprenant de nombreuses reproductions dans le texte, mais aussi 27 planches hors texte d’après Fantin-Latour, Pissarro, Monet, Sisley, Renoir, Morisot, Cézanne et Guillaumin – dont six eaux-fortes originales de Pissarro, Renoir, Cézanne et Guillaumin –, ce volume présente de plus une lettre autographe de Duret adressée à M. de Barty (peut-être le collectionneur et critique d’art Philippe Barty) en date du 22 novembre 1905 : « Je vais publier prochainement un livre sur les Impressionnistes, où Claude Monet tiendra, cela va sans dire, une très grande place. Je désirerais bien reproduire, à cette occasion, votre Japonaise… ». Issu d’une importante famille charentaise, républicain convaincu, Théodore Duret a fait preuve durant toute sa vie d’une grande curiosité, se faisant aussi voyageur du monde en compagnie d’Henri Cernuschi. Ami de Courbet, il rencontre Manet par hasard lors d’un voyage à Madrid, en 1865, et deviendra son exécuteur testamentaire. Passionné de peinture, il a soutenu les artistes impressionnistes par de nombreuses publications, et organisé dès 1870 un « salon » ayant pour but de le « consacrer aux débutants, à ceux qui sont encore contestés ou incompris ». Un véritable défi à cette époque !
 

 
Agenda
La dernière journée portera le 22 août sur la littérature, les beaux-arts, l'architecture, les illustrés modernes et le curiosa. Théodore Duret, grand défenseur d'un mouvement majeur de la seconde moitié du XIXe siècle, se fera remarquer avec l'un des 100 exemplaires sur japon de son Histoire des peintres impressionnistes - Pissarro, Claude Monet, Sisley, Renoir, Berthe Morisot, Cézanne, Guillaumin, publié en 1906 à Paris chez Floury. S'il faudra envisager 5 000/6 000 € pour son acquisition, 3 000/4 000 € seront à débourser pour le grand in-4° broché du 8e Gala de l'Union des artistes qui eut lieu le 1er mars 1930 :  un ouvrage riche d'illustrations de Forain, Vertès, Van Dongen, Raoul Dufy, Sacha Guitry, Vuillard, Pascin et Marie Laurencin. Signalons enfin la présence d'une édition originale de premier tirage des Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand, en 1849-1850 (2 000/2 500 €). 
dimanche 22 août 2021 - 10:30 - Live
Montignac-Lascaux - Salle des fêtes, place Élie-Lacoste - 24290
Pastaud
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne