Canapé impérial pour le prince Joachim Murat ?

Le 09 juin 2021, par Caroline Legrand

Magistral avec ses supports d’accotoir en forme d’atlante ailé, ce canapé illustre tout le faste et la puissance du mobilier Empire.

Époque Empire. Canapé en bois richement sculpté, patiné et doré, 94 196 68 cm.
Estimation : 12 000/15 000 €, 
Adjugé : 21 960 €

Selon la tradition familiale, cette assise aurait appartenu au XXe siècle aux descendants du prince Joachim Murat, époux de Caroline Bonaparte, sœur de l’empereur Napoléon. Il aurait été acquis par ses anciens propriétaires peu avant l’importante vente de succession de la famille Murat, en 1961 au palais Galliera. Malheureusement, aucune marque d’inventaire ni estampille ne vient corroborer cette attribution. Un modèle identique, entièrement doré comme devait l’être notre canapé auparavant, provenant de la collection Molly de Balkany, a par ailleurs été vendu 23 720 CHF le 6 mai 2017 à Lausanne, par la maison Piguet. Ce qui tendrait à prouver que ce canapé ait appartenu à un important ensemble mobilier. Dans sa villa de Prangins, la toute première femme promoteur immobilier en France aimait en effet par-dessus tout le style Empire : elle était donc servie avec le jumeau de ce canapé digne des plus belles réalisations des Jacob, Bellangé et autre Marcion. On notera son originalité avec ses supports d’accotoir en forme d’atlante ailé, là où l’on trouve à l’époque Empire plutôt des sphinges ailées ou des têtes de cygne… Des motifs de palmettes, rosaces et entrelacs complètent le décor de cette assise présentant par ailleurs un dossier enveloppant et arrondi, des pieds antérieurs gaine, ceux postérieurs adoptant la forme balustre. Un répertoire dédié à l’Antiquité qui asseyait la puissance et la légitimité du pouvoir de Napoléon Ier.
 

Agenda
L'été approche. Que diriez-vous d'une balade en mer aux commandes d'un superbe bateau ? Il vous faudra débourser 100 000/120 000 € pour toucher ce rêve en faisant l'acquisition d'un modèle neuf offshore de chez Jeanneau, un « Merry Fisher 895 » millésime 2021, équipé d'un moteau Yamaha F200GETX. Alentour, outre un lingot (40 000/50 000 €) et des lots de pièces d'or, nous mettrons en avant trois tapisserise XVIIe des ateliers de la Marche à décor de verdure (15 000/20 000 €), mais aussi un rare canapé Empire à supports d'accotoir en forme d'atlantes ailés (12 000/15 000 €). Notons enfin la présence d'un vase balustre attribué au sculpteur de la fin du XIXe siècle Auguste Ledru, et réalisé par la manufacture Émile Muller, en grès flammé beige, bleu et orangé. À décor en haut relief d'une femme nue couchée sur des feuilles de lierre grimpant, celui-ci porte l'inscription « Je m'attache je meurs » (10 000/12 000 €). 
mercredi 16 juin 2021 - 14:15
Angers - 12, rue des Arènes - 49000
Ivoire - Deloys - de la Perraudière / d’Oysonville
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne