facebook
Gazette Drouot logo print

Éliphas Lévi, père de l’occultisme moderne

Le 10 novembre 2021, par Caroline Legrand

Deux manuscrits du père de l’occultisme moderne, Éliphas Lévi, seront proposés lors de cette vente lyonnaise, issus tous deux de la bibliothèque Christiane Buisset.

Éliphas Lévi, père de l’occultisme moderne
Éliphas Lévi (1810-1875), Les Clavicules de Salomon, manuscrit daté 1860, un volume in-4°, demi-reliure de l’époque en chagrin brun, 73 illustrations pleine page en couleurs.
Estimation : 8 000/10 000 Adjugé : 52 500 €

Les deux ouvrages d’Eliphas Lévi proposés ici Les Clavicules de Salomon, un manuscrit daté de 1860 orné de 73 illustrations (8 000/10 000 €), et le manuscrit d’Alchimie. La sagesse des anciens de 1859, un cours destiné à l’un de ses disciples orné de 33 planches (5 000/7 000 €) – proviennent de la bibliothèque de Christiane Buisset. Grande maîtresse de l’ordre de Memphis pour la France et le Canada, qui affranchit la franc-maçonnerie féminine des loges masculines, elle fonda notamment le Cercle Éliphas Lévi. L’auteur a réalisé une autre copie de ses Clavicules de Salomon en 1861 pour son ami le baron Spedialeri, dénuée de couleur et avec un texte abrégé, qui fut éditée par Chamuel en 1895. Mais ce manuscrit demeure le véritable original, d’une beauté incomparable et qu’Éliphas Lévi avait conservé pour lui seul sa vie durant. Alphonse-Louis Constant, de son vrai nom, tenta longtemps d’accéder à la prêtrise, mais ses idées utopistes et ésotériques l’en éloignèrent peu à peu, le conduisant parfois même en prison. Ami de la socialiste Flora Tristan, il tombe définitivement dans l’occultisme lors d’un séjour à Londres, en 1854, où il rencontre des adeptes de la Rose-Croix. À la suite de la parution de l’Histoire de la magie en 1859, il est reçu au sein de la franc-maçonnerie française. Il a ainsi publié durant sa vie de nombreux livres sur la magie, la Cabbale et l’alchimie.
 

 

 
Agenda

Alphonse-Louis-Constant, dit Éliphas Lévi (1810-1875), est un ecclésiastique français, peintre à ses heures, bien connu de la franc-maçonnerie pour ses écrits sur l’occultisme. Deux manuscrits inédits et exceptionnels de sa main constituent indubitablement le clou de cette vacation lyonnaise. Intitulé Les Clavicules de Salomon, le premier date de 1860 et est enrichi de soixante-dix figures, planches ou dessins originaux en couleurs (8 000/10 000 €). Éliphas Lévi le destinait à son usage personnel. La Sagesse des Anciens. Avec le commentaire des rabbins rédacteurs du second Sohar. Sous le titre d'Asch - Mezareph ou feu palingénétique. Livre dit du juif Abraham et de Nicolas Flamel rétabli traduit et commenté par Éliphas Lévi est un ouvrage alchimique de 1859. Comprenant quarante-cinq figures, planches ou dessins à l'aquarelle, ainsi que de sept grands dessins à la plume, celui-ci est dédicadé « À monsieur le comte Georges de Mniszech » (5 000/7 000 €). Les deux manuscrits proviennent de la bibliothèque de Christiane Buisset (1931-2012), grande maîtresse de l’ordre de Memphis pour la France et le Canada, et fondatrice du Cercle Éliphas Lévi en 1975. Un manuscrit du XIXe siècle non daté, copie du Traité de la réintégration des êtres, dans leur première propriété, vertu et puissance spirituelle divine de Martinès de Pasqually (1727 ?-1774), propose une réflexion mystique sur les origines de l'homme et son rôle dans la Création. Il faudra compter 5 000/7 000 € pour posséder ses connaissances. Ayant appartenu aux capucins minimes de Lyon, au libraire Ébrard, à Marcel Dommergues puis à Robert Letourneur, il a lui aussi terminé son périple dans la bibliothèque de Christiane Buisset. Des ouvrages scientifiques, médicinaux ou littéraires sont également proposés.

jeudi 18 novembre 2021 - 14:30 - Live
8, rue de Castries - 69002 Lyon
Conan Hôtel d’Ainay
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot