Un post-incunable aux armes royales

Le 06 octobre 2021, par Caroline Legrand

Simon Vostre est l’un des plus célèbres libraires parisiens du début du XVIe siècle. Il a donné naissance à des post-incunables remarquables dont celui-ci, qui a appartenu au duc Robert de Parme.

Ces presentes heures a lusaige de tournay ont esté faictes pour Symon Vostre, libraire demourant à Paris à la rue neuve nostre-dame à l’enseigne sainct Jehan l’Evangéliste, Paris, Simon Vostre, 1502, in-8° de 120 feuillets, 19 grandes figures sur bois, reliure de Lortic.
Estimation : 20 000/25 000 Adjugé : 37 500 €

Avec Antoine Vérard et Thielman Kerver, Simon Vostre compte parmi les libraires parisiens majeurs de l’époque des tout premiers livres imprimés de l’histoire. Actif entre 1488 et 1520, il a édité quelque trois cents livres d’heures, des incunables» (ouvrages imprimés avant 1500) et des «post-incunables (entre 1500 et 1530). Dans cette dernière catégorie se situe ce Livre d’heures à l’usage de Tournai de 1502, présenté dans un superbe état de conservation, puisqu’il a été abrité dans un coffre-fort durant des décennies. En format in-8° gothique, imprimé sur vélin, il se compose de 120 feuillets non chiffrés et s’orne de 19 grandes figures sur bois, sans compter l’Homme anatomique, sujet récurrent à cette époque dans ce type d’ouvrages. Ces illustrations appartiennent à la seconde suite de Vostre, qui en exécuta cinq, destinées aux livres d’heures de sa production. Les bordures représentent diverses scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, mais aussi de chasse, les Sybilles et la danse des morts : des illustrations qui s’inscrivent pleinement dans cette période charnière entre le gothique et la Renaissance. On remarquera également que le titre est orné de la marque de Philippe Pigouchet, un imprimeur actif entre 1488 et 1518, qui collabora régulièrement avec Simon Vostre. Enfin, si le contenu remonte à la Haute-Époque, la reliure date quant à elle de la seconde moitié du XIXe siècle. Elle est l’œuvre de Pierre-Marcellin Lortic (1822-1892), dit «le Frondeur» en raison de ses réalisations alors jugées trop modernes. Lortic présenta à l’Exposition universelle de Vienne en 1873 cet ouvrage marqué aux armes du prince de la maison de Bourbon-Parme, le duc Robert de Parme (1848-1907). Ce dernier, fils de Charles III de Bourbon-Parme et de Louise d’Artois, arrière-petit-fils des rois Charles X et François Ier des Deux-Siciles, était un important collectionneur de livres d’heures. Il dut apprécier cette reliure en maroquin rouge ornée d’entrelacs, d’arabesques et fleurons de diverses couleurs. La doublure est en maroquin bleu à dentelle dorée et semis de chiffres alternant avec des fleurs de lys, une Vierge mosaïquée au centre. L’élégance, jusqu’au bout.

Agenda
Un très rare livre d’heures à l’usage de Tournai, comprenant 120 feuillets dont dix-neuf grandes figures, constitue sans aucun doute le lot majeur de la vacation. Cette édition de 1502 que l'on doit au libraire-imprimeur Simon Vostre présente une reliure en maroquin rouge signée Lortic (1822-1892) et réalisée aux armes du Duc Robert de Parme dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il faudra compter entre 20 000 et 25 000 € pour l’acquérir. Autre ouvrage d’importance, une édition de La Chronique de Nuremberg (8 000/12 000 €), l’un des plus célèbres incunables du XVe siècle, promet d’attirer l’œil des connaisseurs. Compilé en 1493 par le médecin, humaniste et cartographe Hartmann Schedel, associé aux artistes Michael Wolgemut et Wilhelm Pleydenwurff, ce livre décrit le monde depuis sa création. D’autres éditions célèbres comme l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (4 000/6 000 €) ou l’Histoire naturelle de Buffon (7 000/9 000 €), complètent la vacation.
jeudi 14 octobre 2021 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69006
De Baecque et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne