facebook
Gazette Drouot logo print

La liberté de la presse en dix leçons

Le 17 novembre 2021, par Claire Papon

Vedette d’une bibliothèque qui ne dit pas son nom, contenant des estampes anciennes cédées au printemps 2020, cette collection de La Caricature n’a pas pris une ride.

La liberté de la presse en dix leçons
La Caricature, morale, religieuse, littéraire et scénique, journal fondé et dirigé par Charles Philipon, 1830-1835, dix tomes en cinq volumes in-4° dans douze cartons.
Estimation : 25 000/30 000 

Ce précieux exemplaire provenant de la bibliothèque Jules Brivois, dont il porte de nombreuses notes manuscrites de recherche, est complet de ses textes et ses 530 lithographies (en noir et coloriées tirées hors texte). Les épreuves, sur chine, sont d’une qualité d’impression parfaite, non pliées et intactes de leurs marges. L’ensemble comprend les 251 livraisons de cet hebdomadaire fondé le 4 novembre 1830 par Charles Philipon dans le contexte agité de la révolution de Juillet. La Caricature, morale, politique et littéraire s’impose très vite comme une force d’opposition au pouvoir de Louis-Philippe. Celui-ci voit son visage dessiné en forme de poire, l’un des plus grands succès, décliné à l’envi, du journal. La verve des rédacteurs et le travail des caricaturistes font merveille. Parmi ces derniers, Honoré Daumier, Henri Monnier, Victor Adam, Granville, Paul Gavarni, Auguste Raffet, Jules Traviès, Achille Devéria sont en première ligne. Quant aux articles, ils sont signés Louis Desnoyers, Agénor Altaroche, Charles Philipon lui-même et Honoré de Balzac, qui, sous pseudonyme, rédige une trentaine de textes, et le prospectus de lancement. Victime des lois de censure de septembre 1835, La Caricature est condamnée et ferme provisoirement avant de reparaître en 1838, pour être finalement absorbée cinq ans plus tard par Le Charivari, Philipon, inventeur de la «poire» ayant été lui-même emprisonné pendant six mois pour «outrages à la personne du roi» en novembre 1831…

Agenda
La vacation du matin (11 h) comprend une petite centaine de lots de volumes de beaux-arts et de bibliographie. On entre dans le vif du sujet à 14 h avec le contenu de cette bibliothèque où l'on a noté une collection complète de la revue La Caricature (25 000/30 000 €), une édition originale du Corbeau d'Edgar Poe (même estimation), une collection complète des 237 numéros de La Revue blanche (15 000/20 000 €), une édition originale en quatre volumes des Aventures de Don Quichotte de Cervantès (15 000/18 000 €). 16 000/18 000 € sont demandés d'un manuscrit fin XVIIIe sur L'Évolution navale (vers 1780) habillé de maroquin bleu aux armes du comte de Mornay-Soult. Un exemplaire du Rêve d'Émile Zola illustré par Carlos Schwabe est attendu à 10 000/12 000 €, pour un exemplaire du Choix des plus belles fleurs… de Pierre-Joseph Redouté, comptez 16 000/18 000 €.
vendredi 26 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009
Ferri & Associés
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot