Antoine de Saint-Exupéry : le cœur a ses raisons…

Le 28 mai 2020, par Claire Papon

Réalisée à New York en 1942 ou au début de 1943, cette aquarelle d’Antoine de Saint-Exupéry est un autoportrait en Petit Prince pendu sur la planète Terre.

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), Autoportrait en Petit Prince pendu, sur la planète Terre, un couple enlacé sur un banc sur une planète dénommée «Fox MGM», encre et aquarelle originale sur papier réalisée à New York en 1942 ou au début de 1943, 27 21 cm.
Estimation : 60 000/80 000 

Si les dessins de l’écrivain, notamment ceux ayant servi à illustrer son célèbre conte, prennent parfois le chemin des enchères, celui-ci frappe par l’émotion qui s’en dégage. Il illustre le désespoir qui est le sien au moment où il prend la décision de quitter les États-Unis pour rejoindre son escadre en Afrique du Nord en avril 1943, et donc de s’éloigner de celle avec qui il entretient depuis le début de l’année 1942, une amitié amoureuse brève mais intense, la jeune journaliste américaine Silvia Hamilton. Sur la terre, un personnage est suspendu à une potence. C’est Antoine de Saint-Exupéry, dans le costume et l’attitude de son jeune héros. Au fond, sur la planète FOX MGM, un couple est enlacé sur un banc, tandis que Saturne, planète associée par les poètes à la mélancolie, et par les astrologues à la rupture et au renoncement, s’est glissée dans la composition. Quelle signification donner à celle-ci ? Le désespoir de l’écrivain à la veille de quitter la jeune femme à qui il a offert son appareil photo, les manuscrits de son chef-d’œuvre (acquis plus tard par la Morgan Library de New York) et un ensemble de dessins ayant servi à son illustration, mais qui entretient une liaison avec Gottfried Reinhardt, réalisateur, producteur et futur époux de Silvia ? Celle-ci livre une autre version dans sa préface au catalogue de la vente du 20 mai 1976 à Paris (Drouot Rive-Gauche, Laurin-Guilloux-Buffetaud-Tailleur) dans laquelle figure notamment notre dessin, parmi bien d’autres. Pour Silvia, il évoque le passé cinématographique de Saint-Exupéry à Hollywood. En 1933, la Metro Goldwyn Mayer acquiert les droits de son livre Vol de nuit et produit une adaptation pour le grand écran qui fait un succès d’audience. En 1942, Night Flight est retiré de la circulation suite à un différend avec l’écrivain. Notre dessin peut en être une illustration mais aussi révéler le désespoir affectif de celui qui, dans Le Petit Prince, disait : « J’aurai l’air d’être mort et ce ne sera pas vrai. » Ce dessin est conservé depuis 1976 dans la famille du propriétaire.

Agenda
Les deux plus belles batailles d'enchères devraient accueillir deux dessins d'Antoine de Saint-Exupéry : l'un est un Autoportrait en Petit Prince pendu à une potence sur la planète Terre (60 000/80 000 €), le second figure un ensemble de dix encres (réunies sur un feuillet), exécutées vers 1942, et préfigurant l'illustration de son célèbre conte (30 000/50 000 €). Sans transition, on poursuit avec une édition petit in-8° des amours pastorales de Daphnis et Chloé de Longus (Paris, 1718) faisant partie de la célèbre édition dite "du Régent" dont l'illustration reproduit le cycle de tableaux inspirés de ce roman pastoral que Philippe d'Orléans avait peints en 1714 (8 000/12 000 €). Puis, on s'attarde sur un ensemble de recueils de planches destinées à illustrer la seconde édition de la célèbre Description de l'Égypte, composé de onze volumes (Paris, 1820-1829). Riche de 879 planches, cette somme est attendue à 5 000/8 000 €. Reflet de la diversité de cette dispersion, on termine avec une réunion de planches d'anatomie en quadrichromie réalisées d'après le nouveau procédé mis au point par Gautier d'Agoty (Paris, 1778, 5 000/6 000 €) et un exemplaire de la première édition en français, dédiée à l'Académie royale des sciences de Paris de L'Histoire physique de la mer de Luigi Ferdinando Marsigli, enrichi de figures dessinées d'après le naturel (Amsterdam, 1725, 3 000/5 000 €).
jeudi 04 juin 2020 - 13:30 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Kâ-Mondo
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne