Gazette Drouot logo print

L’Afrique vue au XVIIe siècle par Olfert Dapper

Publié le , par Caroline Legrand

Cet ouvrage d’Olfert Dapper est considéré comme le plus important travail de synthèse sur le continent africain de la seconde moitié du XVIIe siècle, et une démarche novatrice dans le domaine de l’ethnographie.

L’Afrique vue au XVIIe siècle par Olfert Dapper
Olfert Dapper (1636-1689), Description de l’Afrique, contenant les noms, la situation & les confins de toutes ses parties […] ; les mœurs, les coutumes, la langue, les richesses, la religion & le gouvernement de ses peuples, Amsterdam, Waesberge, 1686, in-folio, veau granité, 534 pages, 13 cartes dépliantes et 55 figures in-texte.
Estimation : 4 000/5 000 

Rien qu’à la lecture de son long titre, on comprend toute la minutie et l’application qu’a mises Olfert Dapper dans l’étude de l’Afrique et de ses nombreux pays. D’une part, il y traite du continent tout entier, du nord islamique au sud, sans oublier l’Égypte, l’Abyssinie, le centre ou encore Madagascar ; d’autre part, il réalise cette étude de manière totalement objective – et non ethnocentrée, à la différence de nombre de ses collègues à cette époque –, au prisme de plusieurs disciplines, tels la géographie, l’économie, la politique, la médecine ou encore l’art. En cela, Dapper fut un précurseur, longtemps présenté comme un modèle par les géographes des époques suivantes. D’ailleurs, on connaît tous la fondation à Paris œuvrant pour les arts de l’Afrique, des Caraïbes et de leurs diasporas qui porte son nom. Cet exemplaire relève de l’édition originale de la traduction française, l’ouvrage d’origine ayant été publié à Amsterdam, en hollandais, en 1668. Parmi ses nombreuses illustrations figurent un titre-frontispice, treize cartes dépliantes et 55 figures in-texte dues au graveur Jacob van Meurs. D’une grande exactitude, elles s’accompagnent de textes importants, pour lesquels Dapper, qui se fit assister de l’illustre professeur de l’université de Leyde Isaac Vossius, lut de nombreux manuscrits et se mit en quête de précieux et uniques témoignages oraux.

Agenda

Les thèmes du voyage et de la géographie seront particulièrement à l'honneur, comme l'annoncera une édition originale de la traduction française de la Description de l'Afrique par Olfert Dapper, publiée à Amsterdam en 1686 (4 000/5 000 €). Direction ensuite le Moyen-Orient à la lecture du Recueil de cent estampes représentant différentes nations du levant, tirées sur des tableaux peints d'après nature en 1707 et 1708 par Charles de Ferriol – ambassadeur du roi à la Sublime Porte entre 1699 et 1709 –, aidé du graveur Jacques Le Hay d'après des peintures de Jean-Baptiste van Mour (3 000/4 000 €). Du côté des illustrés modernes, citons Regarde... de Colette, orné de vingt compositions de Mathurin Méheut coloriées au pochoir par Saudé, relevant de l'édition originale qui fut tirée à 750 exemplaires (2 500/3 000 €).

livres anciens et modernes, livres illustrés
jeudi 27 janvier 2022 - 10:30 (CET)
237, rue Jean-Moulin - 80000 Amiens
Arcadia - Frédéric Delobeau
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot