En pleine mer avec Marin-Marie

Le 05 mai 2021, par Caroline Legrand

Incontournable référence de la Marine, Marin-Marie s’annonce de nouveau en vente avec une œuvre de 1947 au charme intemporel.

Marin-Marie (1901-1987), Quatre-mâts barque par gros temps, 1947, aquarelle et gouache sur papier signée, datée et dédicacée « à Pierre Leteunneur, en témoignage de vive sympathie », 66 102 cm.
Estimation : 20 000/30 000 

Sur une mer d’un bleu glacial, illuminée des rayons du soleil, un superbe quatre-mâts fend les vagues et lutte contre les éléments ; le navire se trouve au centre de cette composition en camaïeu de gris, tentant d’émerger entre les immensités de l’océan et du ciel. Marin-Marie utilise dans cette peinture la technique de l’aquarelle, qui lui permet par sa rapidité et sa légèreté de retranscrire le mouvement des vagues, le vent dans les voiles du bateaux, mais aussi cette lumière irradiante sur les vagues qui confère à cette toile – notamment accrochée en 2003 à Saint-Briac, lors de l’exposition consacrée au peintre – une atmosphère presque irréelle. Cette impression de solitude et cette envie de dépassement de soi que ressentent les marins en pleine mer, Marin-Marie les connaît bien. Initié par son père à la navigation, il a effectué son service militaire sur le Pourquoi pas ? du commandant Charcot, chargé de mission de recherche et de sauvetage sur la banquise arctique. De retour à la vie civile, il participera à de nombreuses courses et réalisera même en 1936 une mythique traversée de l’Atlantique à bord de l’Arielle, un canot à moteur diesel, en dix-neuf jours seulement. En parallèle, celui qui se forma à l’École des beaux-arts de Paris n’abandonnera jamais la peinture, devenant en 1934 peintre officiel de la Marine et installant son atelier sur la Grande Ile de Chausey, face à son modèle de toujours : la mer.

Agenda
Estimée 20 000/30 000 €, une aquarelle gouachée de Marin-Marie (1901-1987) observant un Trois-mâts sous voiles, de 1947, figure dans un programme dédié aux écoles normandes. Léon-Gustave Ravanne (1854-1904) est nommé peintre de la Marine en 1896. Son œuvre est ainsi en grande partie dévolue à la mer et ses lumières changeantes, à ses activités comme on peut le voir dans une huile sur toile, Retour de pêche (Cherbourg), prisée 8 000/12 000 €. Le musée Thomas Henry de Cherbourg conserve nombre d'œuvres de cet artiste. Jacques Pasquier, né en 1932 à Caen, travaille dans cette ville dont le musée des beaux-arts lui a consacré une exposition en 1962. L'huile sur toile La Guerre, 1961, située à Villers-sur-Mer et datée du 20 ou 21 juillet 1961, y figurait. Elle est attendue aujourd'hui autour de 4 000/6 000 €.
dimanche 09 mai 2021 - 11:00 - Live
Bayeux - 14, boulevard Eindhoven - 14400
Bayeux Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne