Panorama (avant-vente)

Tel maître, tel chien !

Le 13 juillet 2021, par Sophie Reyssat

Le regard que l’homme porte sur l’animal a évolué à partir de la Renaissance, comme en témoignent les tableaux montrant des animaux de compagnie. Cette intimité grandissante s’accentue durant le XVIIIe siècle, la mode étant aux portraits de femmes et d’enfants accompagnés de leurs bêtes familières, miroirs de leurs émotions, mais aussi symboles de leur générosité et signes d’opulence. Cette tendance se vérifie dans toute l’Europe. Ainsi, cette aristocrate, peinte en Allemagne dans l’entourage de J.H.W. Tischbein, tient-elle un caniche dans ses bras (82 66 cm). Elle sera présentée à Versailles, le dimanche 18 juillet chez Osenat OVV (cabinet Turquin).
Estimation : 3 000/5 000 

Agenda

La journée débutera à 10 h 30 avec la dispersion de la bibliothèque d’étude de l’héraldiste Hervé Pinoteau. 50 lots d’ouvrages illustreront sa passion pour les ordres de chevalerie, la vexillologie et l’histoire de France. À 11 h 30, le même nombre de jouets des années 1950, en tôle sérigraphiée, sera proposé aux collectionneurs. La sélection généraliste, débutant à 14 h, évoquera elle aussi l’Ancien Régime avec un Portrait de dame au bouquet de fleurs, peint dans l’entourage de Jean-Baptiste Oudry. Autour de 4 000 €, celle-ci se mesurera à une autre femme de qualité du XVIIIe siècle, immortalisée avec un caniche dans ses bras par un suiveur de J.H.W. Tischbein. Un miroir en bois et stuc doré de la fin XVIIIe ou du début du XIXe siècle reflètera leur beauté. Sculpté dans le Piémont, il accueille des oiseaux dans son entrelacement de branches, de bouquets fleuris, de feuilles d’acanthe et de rubans (3 000/4 000 €).

dimanche 18 juillet 2021 - 10:30 - Live
Versailles - Hôtel des ventes du Château, 13, avenue de Saint-Cloud - 78000
Osenat
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne