facebook
Gazette Drouot logo print

Souvenirs du château de Verteuil, demeure historique des La Rochefoucauld

Le 13 octobre 2021, par Sophie Reyssat

L’ameublement de la demeure historique des La Rochefoucauld, le château de Verteuil, prend le chemin des enchères.

Souvenirs du château de Verteuil, demeure historique des La Rochefoucauld
Début de l’époque Louis XVI, mobilier de salon en bois mouluré, sculpté et doré, comprenant quatre fauteuils et un canapé à dossier plat garnis de tapisseries aux petits points, estampille de Jean-Baptiste Boulard sur un fauteuil, 76 x 55 51 cm (fauteuil), 87,5 129 58 cm (canapé).
Estimation : 8 000/12 000 Adjugé : 25 000 €

C’est sous le regard d’Élisabeth du Roux, comtesse de La Rochefoucauld, dont le buste a été sculpté dans le marbre blanc au XIXe siècle (1 000/2 000 €), que sera dispersée une partie du mobilier du château de Verteuil, en Charente. C’est dans ses murs, appartenant à la famille depuis le XIsiècle, que François VI de La Rochefoucauld a rédigé ses célèbres Maximes. De François Ier à Anne d’Autriche, nombre de têtes couronnées se sont rendues en ces lieux chargés d’histoire. S’ils ont survécu à ses aléas, les contraintes liées à la conservation d’un tel domaine ont poussé leurs propriétaires à le vendre. Les quelque 230 lots proposés ce dimanche portent en eux la mémoire du château, comme ce salon, réputé provenir de la duchesse de Richelieu selon la tradition familiale. L’un de ses fauteuils a été signé par Jean-Baptiste Boulard, menuisier en sièges émérite, qui a travaillé pour le Garde-Meuble de la couronne à partir de 1777. Il figure parmi les meilleurs représentants du style Louis XVI, comme en témoignent ces sièges bien équilibrés, sobrement garnis de dossiers rectangulaires en cabriolet, et délicatement ornés d’entrelacs, de feuilles d’acanthe, de rubans coupés et de frises de piastres. Ils peuvent être rapprochés d’un dessin de Jean-Charles Delafosse conservé au musée des Arts décoratifs, mais aussi du mobilier estampillé Boulard et Bauve, livré au marquis de Voyer pour le grand salon de la chancellerie d’Orléans, à Paris, vers 1765-1770, et exécuté d’après les dessins de Charles de Wailly.

Agenda
Cette vente disperse les souvenirs des La Rochefoucauld conservés dans leur château de Verteuil. Les premiers coups de marteau se concentreront sur la peinture et le dessin, principalement de l’école française des XVIIIe et XIXe siècles (entre 100 et 2 000 €). D'après Watteau, un cuivre évoquera Les Plaisirs champêtres (Le Bosquet de Bacchus), autour de 4 000 €. Place ensuite aux arts de la table, notamment avec un service à thé et café en argent de la maison Odiot (autour de 2 000 €) et une ménagère de Boin-Taburet, tous deux aux armes de l'illustre famille (4 000/6 000 €). L'époque Louis XV sera remarquée pour une paire de fauteuils à châssis et dossier à la reine, estampillés Gourdin ( 2 000/3 000 €) et un cartel en vernis martin et bronzes dorés au cadran signé Barillet (2 000/3 000 €), tandis que des griffons étendront leurs ailes pour soutenir les plateaux de deux consoles demi-lunes du XIXe siècle (2 500/3 500 €). Des objets de charme clôtureront l'après-midi.

 
dimanche 17 octobre 2021 - 14:00 - Live
1 ter, boulevard de la République - 92210 Saint-Cloud
Le Floc'h
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot