Panorama (avant-vente)

Une bague/pendentif Napoléon III

Ce diamant jaune taille ancienne d’environ 10 ct, soumis aux enchères le 28 mars par la bruxelloise Haynault Ventes Publiques, a la particularité d’être monté sur pas-de-vis afin de pouvoir être dévissé et revissé sur une bague en or jaune 750 millièmes, ou sur un pendentif Napoléon III ovale en émail noir, dont la bélière est sertie de petites roses de diamant. Cette inventivité témoigne du faste de son temps, le second Empire, période d’inventions techniques et de renouvèlement esthétique qui porte au sommet les bijoux transformables comme celui-ci.
Estimation : 50 000/70 000 €

Agenda
Un certain nombre de créations anciennes se détachent de l'ensemble, à l'image d'une bague-pendentif de la fin du XIXe siècle, composée d'un diamant jaune d'environ 10 ct pouvant être vissé, grâce à un pas-de-vis, sur une bague solitaire en or jaune 750 millièmes ou sur un pendentif Napoléon III ovale en émail noir (50 000/70 000 €). Autre exemple : celui d'une importante demi-parure Napoléon III composée d'une broche et d'une paire de boucles d'oreilles en or jaune 750 millièmes, serties d'émeraudes colombiennes entourées de diamants taille ancienne (14 000/16 000 €). Tout aussi original, un coffret unique décoré par l'artiste belge Octave Landuyt renferme un pendentif fait d'anneaux d'ivoire, surmonté par une tête en or jaune 750 millièmes (12 500/17 500 €).
mardi 19 mai 2020 - 18:00 - Live
Bruxelles - 44, avenue Charles Thielemans - 1150
Haynault ventes publiques
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne