Panorama (avant-vente)

Serpent à plumes

Le 11 février 2021, par Claire Papon

À défaut de décrocher le meilleur résultat – celui-ci étant espéré sur un ours polaire de la baie de Baffin, 15 000/20 000 € —, notre quetzal resplendissant, présenté sur son perchoir et sous vitrine (108,5 44 36 cm), nécessitera tout de même 4 000/5 000 vendredi 19, salle 5 chez Millon (M. Rahola). Il faut dire que le volatile est particulièrement rare à observer sauf sur les armoiries du Guatemala, dont il est l’oiseau national, et les monnaies.

Agenda
Issu de la collection du Lyonnais Joseph Védrine (1883-1965) – maréchal-ferrant et compagnon du Devoir devenu quincaillier, armurier et taxidermiste – et de divers amateurs, cet ensemble réunit volatiles et bipèdes, visibles sous nos cieux ou dans des contrées plus exotiques ou lointaines. Comme ce quetzal resplendissant d'Amérique centrale (4 000/5 000 €) ou cette vitrine d'oiseaux réunissant une soixantaine de spécimens, du faisan doré au tanagara des montagnes (10 000/15 000 €). 15 000/20 000 € sont demandés d'un ours polaire naturalisé entier, en position debout, tout comme d'un tigre, couché, la tête haute, alors que 1 200/1 500 € sont exigés d'une langouste porcelainen présentée sous un globe Napoléon III. Des cornes, trophées, dents de narval, envolées de papillons et compositions de coraux et coquillages complètent ce panorama d'histoire naturelle.
vendredi 19 février 2021 - 02:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Millon
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne