Panorama (avant-vente)

Un âge d’or du fer

Le 09 juin 2021, par Caroline Legrand

Seuls quatre exemplaires de ce lampadaire sont à ce jour recensés, dont trois avec ce décor. Il faudra débourser 6 000/7 000 €, le samedi 19 juin à Saint-Dié, pour emporter cette création du sculpteur et ferronnier d’époque art nouveau, puis art déco, Jules Cayette (1882-1953). En fer forgé martelé à patine brun et or, elle présente un décor ajouré de pommes de pin (Hôtel des ventes de Saint-Dié OVV), une base circulaire sur trois pieds, le fût gaine, constitué de trois bras à partie supérieure à enroulements feuillagés, supportant une vasque (diam. 50 cm) circulaire en verre nuagé jaune, orange et rose, signé par la maison nancéienne Daum de sa croix de Lorraine (h. 184 cm).

Agenda
Si l'or connaîtra le plus haut cours, avec un lingot évalué à 38 000/40 000 € et un lot de soixante-cinq pièces de 20 francs à 13 000/14 000 €, l'art nouveau marquera également ce programme grâce à plusieurs créations de cette époque. Séduiront ainsi un lampadaire de Jules Cayette et la maison Daum, en fer forgé martelé patiné brun et or et au décor ajouré de pommes de pin (6 000/7 000 €. Voir Gazette n° 23, page 190), un mobilier de salon de Charles Plumet et Tony Selmersheim en acajou mouluré et sculpté, à dossier découpé d'iris dans les angles (5 000/6 000 €), ou encore une sellette et son cache-pot de Jérôme Massier, en faïence et barbotine polychrome, animés d'un héron en haut relief (5 000/6 000 €). 
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne