Un Marinus format XXL

Le 01 septembre 2021, par Caroline Legrand

L’esprit des « grands siècles » règne sur cette dispersion du mobilier d’un château, où un paysage signé Marinus précède une sélection de meubles de style et d’objets de décoration aux dimensions souvent imposantes.

Ferdinand Marinus (1808-1890), Paysage au passage à gué des bergers, 1856, huile sur toile signée et datée, 135 192 cm.
Estimation : 60 000/90 000 

Le format exceptionnel de ce tableau – près de deux mètres de largeur – est proportionnel au faste du château situé sur la commune de Cannes, et dont le contenu sera bientôt dispersé. Daté de 1856, il est l’œuvre de l’Anversois Ferdinand Marinus, bien connu en France pour ses paysages mosans. Formé dans la pure tradition du paysage flamand au sein de l’académie de peinture de sa ville natale, le peintre terminera son apprentissage par une série de voyages en Allemagne, en Italie et en France, où l’œuvre de Nicolas Poussin et celle de Claude Lorrain le marqueront. Marinus, lui, marqua les esprits aux Pays-Bas tant par son style réaliste teinté d’une lumière romantique que par les fonctions et l’influence qu’il put avoir. Il fut en effet nommé en 1835 à la tête de l’académie de peinture de Namur, dans laquelle furent formés des artistes majeurs des générations suivantes, notamment Félicien Rops. Cet impressionnant paysage de montagne s’accompagnait dans ce château d’une tapisserie bruxelloise de plus de trois mètres de largeur, datée vers 1700. En laine polychrome, attendue autour de 24 000/40 000 €, elle est décorée sur le thème toujours très apprécié du Jugement de Pâris. Elle décrit le moment où le jeune homme offre la pomme d’or à Aphrodite, la déesse de l’amour, un acte à l’origine de l’enlèvement d’Hélène et donc de la guerre de Troie. Les somptueux salons étaient par ailleurs richement meublés. Un mobilier de salle à manger de style Louis XV comprenant huit chaises, quatre fauteuils et une table en bois mouluré, sculpté et argenté, provenant de la « Collection Millenium » éditée par Angelo Cappellini, est ainsi présenté à 18 000/40 000 €. Il était de plus éclairé d’un imposant lustre en bronze ciselé et décoré de feuilles d’acanthe et de motifs rayonnants, doté de trente bras de lumière et au fût central surmonté de putti (22 000/38 000 €). Enfin, un peu d’exotisme se répandait grâce à une paire de vases balustre japonais du XIXe siècle en porcelaine émaillée polychrome, à décor de scènes de personnages dans un jardin, à envisager à 18 000/24 000 €. Les deux objets affichent 151 cm de hauteur !
 

Style Louis XV, édition Angelo Cappellini, « Collection Millenium ». Mobilier de salle à manger comprenant huit chaises, quatre fauteuils
Style Louis XV, édition Angelo Cappellini, « Collection Millenium ». Mobilier de salle à manger comprenant huit chaises, quatre fauteuils et une table en bois mouluré sculpté argenté, les sièges reposant sur des pieds cambrés à entretoise en X, accotoirs à enroulement et dossier à la reine, la table richement sculptée à piétement à enroulements feuillagés, dessus de verre, h. fauteuils : 119,5, h. chaises : 116,5 cm, table : 76 300 140 cm.
Estimation : 18 000/40 000 
Agenda

Rendez-vous à l’Hôtel Martinez, où se tiendra la vente de l’entier mobilier et des tableaux d’un château cannois d’esprit « grands siècles ». Il sera possible de se porter acquéreur d’une salle à manger contemporaine éditée par Cappellini : un ensemble en bois mouluré argenté composé de huit chaises, quatre fauteuils et d’une grande table réinterprétant le style Louis XV. Lits à baldaquin, tapisseries et suspensions seront également à l’ordre du jour. Comptez 22 000/38 000 € pour un lustre en bronze à trente bras de lumière sur trois registres, ciselé, doré et orné de feuilles d’acanthe et de putti. En peinture, on retient une huile sur toile paysagée de 1856 par le Belge Ferdinand Marinus (1808-1890), qui devrait atteindre 60 000/90 000 € (voir Gazette n° 30, page 56).

dimanche 12 septembre 2021 - 14:30 - Live
Cannes - Grand Hyatt Cannes Hôtel Martinez, 73, La Croisette - 06400
Besch Cannes Auction
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne