Panorama (avant-vente)

Attribué à Frantz Kaiserman

Cette Vue animée de l’Arc de Constantin est attribuée à Frantz Kaiserman, un peintre suisse.

Pas un des lieux emblématiques de Rome ne semble avoir échappé au regard ni surtout aux pinceaux du Suisse Frantz Kaiserman (1765-1833), auquel est attribuée cette plume, aquarelle et encre noire (64 96 cm), Vue animée de l’Arc de Constantin. Légèrement insolée et ponctuée de quelques rousseurs, notre feuille plaira par son grand souci du détail et sa minutie. Invité dans la Ville éternelle par son compatriote Abraham Louis Ducrot en 1789, Kaiserman commence sa carrière comme simple collaborateur chez celui-ci avant d’ouvrir son propre atelier en 1792. Si ce n’est quelques escapades à Naples et en Sicile, il ne quittera plus Rome, ses œuvres, étant fort appréciées des touristes anglais et allemands. Celle présentée vendredi 30, salle 1 à Drouot par Millon (cabinet de Bayser, expert) est espérée à 5 000/6 000 €.

Agenda
De cet ensemble de feuilles anciennes et modernes, on a noté un carton pour une broderie liturgique attribué à Diego Lopez de Escuriaz (actif de 1587 à 1597) commandée par le roi Philippe II pour le monastère de San Lorenzo d'El Escorial. Un inventaire de 1605 indique plus de 1 200 chasubles brodées, alors même que peu d'informations sur la gestion et l'organisation de l'atelier ou l'identité précise des maîtres ne soit disponible. Cette plume, encre brune, lavis brun et rehauts de craie est estimée 8 000/10 000 €, tandis qu'une étude typiquement vénitienne de Tête de femme de profil gauche attribuée à Francesco Montemezzano (pastel et pierre noire) est annoncée à 6 000/8 000 €. Enfin, si une Étude de tête avec un chapeau (crayon noir et rehauts de craie blanche de Giambattista Tiepolo est assortie d'une estimation de 4 000/6 000 €, c'est à 5 000/6 000 € que pourrait partir une Vue animée de l'Arc de Constantin attribuée à Frantz Kaiserman. Plutôt rares sous le marteau, Richard Parkes Bonington (1802-1828) est ici représenté par un montage de dix vignettes (lavis brun sur traits de crayon) d'Études de têtes de femmes aux chapeaux (10 000/15 000 €). La conclusion revient à une Vue du château de Fontainebleau avec le kiosque sur l'eau (plume et encre brune, lavis brun) attribuée à l'architecte de Napoléon, Pierre Fontaine (2 000/3 000 €).
vendredi 30 octobre 2020 - 14:30 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Millon
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne