Trois épisodes de l’histoire de Loth

Le 08 décembre 2017, par Claire Papon et Anne Foster

C’est à Schaffhausen, dans le nord de l’Helvétie, que vécut toute sa vie Hugo von Ziegler (1890-1966), banquier et historien d’art dont l’un des descendants se sépare aujourd’hui de la collection de dessins suisses des XVIe et XVIIe siècles (voir Événement Gazette n° 41, page 14).

Jost Amman (1539-1591), Loth et ses filles, 1571, plume et encre noire, lavis gris, 19,6 x 30,3 cm.
Estimation : 40 000/60 000 €

Riche en feuilles préparatoires à des vitraux, l’ensemble dispersé comprend aussi des œuvres d’artistes actifs dans sa ville natale ainsi qu’à Bâle et à Zurich. Parmi lesquels Jost Amman, dont deux plumes et encres noires, La Fille de Jephté, 1562 (10 000/15 000 €) et Loth et ses filles (voir photo) sont présentées. Artiste prolifique, Amman, né à Zurich, dans la toute jeune Confédération suisse – il émigrera à Nuremberg en 1561 –, laisse de nombreux recueils d’héraldique, manuels de joute, traités sur l’art militaire, le costume, la botanique, les remèdes tirés des plantes, les animaux… Il raconte ici trois épisodes de la vie de Loth, neveu d’Abraham : à droite, celui-ci est conduit par les anges avec sa famille après leur fuite de Sodome, détruite par la décision de Dieu. À gauche, est représentée sa femme transformée en statue de sel pour avoir regardé en arrière vers Sodome et Gomorrhe, alors que le guide suprême fait pleuvoir du soufre et du feu. Au centre, enfin, l’aînée des filles de Loth, s’inquiétant de ne pas trouver d’homme dans le pays, enivre son père pour s’unir avec lui sans qu’il le sache, incitant sa sœur cadette à faire de même. Jost Amman a représenté à plusieurs reprises ce grand classique de l’histoire biblique, notamment dans une gravure de 1571, aussi proche par la date de notre dessin.

mercredi 13 décembre 2017 - 15:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Christophe Joron Derem
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne