Panorama (avant-vente)

L’invention de la poudre

Le 28 janvier 2021, par Claire Papon

Les sucriers sont mentionnés pour la première fois dans les textes en 1661. Le modèle le plus habituel, muni d’une fermeture à baïonnette, figure sur une gravure représentant Le Bal à la française donné au Louvre par Louis XIV en septembre 1681. Imposant, il pèse 500 g et, la table étant dressée, l’identification de l’objet comme sucrier est certaine. Qu’en est-il de celui-ci (h. 18,4 cm, poids 299,2 g), exécuté à Dunkerque en 1696 par Jean Willems, gravé aux armes de Martin de Ratabon (1654-1728), évêque d’Ypres ? Servait-il pour le sucre Estimé 12 000/15 000 €, il quitte la collection Sztejnberg jeudi 4, salle 9 à Drouot, sous le marteau d’Ader (Mme Badillet, M. de Sevin, experts).

Agenda
L'après-midi est réservé à la première partie de la collection d'orfèvrerie de Marcel Sztejnberg. Un beau panorama de l'orfèvrerie parisienne, mais aussi et surtout provinciale, des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles (voir Gazette n° 3, page 10).
jeudi 04 février 2021 - 02:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Ader
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne