Un train blindé de Märklin

Le 15 avril 2021, par Caroline Legrand

Daté vers 1902, au tout début de l’histoire de la firme allemande Märklin, ce train blindé rappelle les fameux convois militaires chargés de protéger le transport d’or en Afrique du Sud.

Märklin, écartement II, début du XXe siècle, train blindé à trois éléments en métal peint gris-vert, bleu-noir et marron, attelages à boucles : wagon de tête avec trois mitrailleuses (réf. 1853) 22,5 cm, carrosserie à adapter sur une locomotive réf. 6019, 29 cm et wagon avec système de mitrailleuses, réf. 1852, l. 22,5 cm, h. 15 cm.
Estimation : 6 000/10 000 

À l'aube du XXe siècle, l’entreprise allemande Märklin est la reine en Europe dans le domaine du jouet pour garçons. Ses voitures, bateaux, avions et trains sont prisés pour leur précision tant technique qu’esthétique. Ses créations s’efforcent ainsi de coller au plus près de la réalité, à l’image de ce train blindé réalisé vers 1902 avec un rare écartement II, qui, le plus grand, ne fut utilisé que très peu de temps. Produits en petit nombre, ces véhicules illustrent un pan bien particulier de la production de chemin de fer militaire : les convois blindés. Ils ont vu le jour au milieu du XIXe siècle, afin d’assurer le transport des troupes et des ravitaillements, et connu par la suite de nombreuses évolutions et affectations. Parmi ces trains de légende, certains se distinguèrent tout particulièrement durant la seconde guerre des Boers, au début du XXe siècle, comme le rappelle ce jouet. De 1899 à 1902, celle-ci voit s’affronter en Afrique du Sud les Britanniques et les descendants des premiers colons néerlandais et allemands, réclamant l’indépendance. Les trains blindés, armés de mitrailleurs, sont à cette époque utilisés lors des combats, mais aussi pour protéger les mines d’or et leurs convois d’attaques. La guerre des Boers suscitera l'intérêt dans toute l’Europe, et des blindages y seront ajoutés sur les locomotives. Märklin a réalisé cet exemplaire conforme au modèle sud-africain, avec ses deux chasse-bœuf.

Agenda
Place le 25 aux chemins de fer à écartements 0, I, II et réel, avec à leur tête un rare train blindé en trois parties fabriqué par la maison Märklin vers 1902, qui devrait convoyer jusqu'à 6 000/10 000 €. La marque allemande sera encore représentée par d'autres éléments à écartement II, dont une rare montagne avec fontaine en tôle peinte, mais également passage de voie ferrée, système hydraulique de fontaine et maisons au sommet (3 000/5 000 €), et une gare pour le marché français portant l'inscription « RF - Salle d'attente, chef de gare, bagage, télégraphe » (même estimation). Relevons encore la présence d'un chemin de fer de marque FV à écartement I vers 1870, comprenant une rame avec locomotive primitive mécanique de type 110 peinte en vert et noir, tender, deux voitures, deux réseaux de rails et des accessoires dont un moulin (2 500/3 000 €). Les marques JEP, Bing, Bassett Lowke ou encore Fournereau seront également en lice.  
dimanche 25 avril 2021 - 10:00
Chartres - Galerie de Chartres, 7, rue Collin-d'Harleville - 28000
Ivoire - Galerie de Chartres (Gody-Baubau - Maiche - Paris - Rivière)
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne