Panorama (avant-vente)

Bijou de fiançailles

Le 14 février 2019, par Claire Papon et Anne Foster

Formée de deux pierres  souvent un diamant et une pierre de couleur  disposées côte à côte, symbolisant le couple, la bague «toi et moi» serait apparue au XIXe siècle, grande époque du bijou dit «de sentiment». La plus célèbre est probablement celle offerte par le général Bonaparte à Joséphine de Beauharnais pour leurs fiançailles, en 1796, à la veille de la campagne d’Italie. Elle est composée d’un diamant et d’un saphir bleu intense. Beaucoup plus modeste est celle-ci, présentée par Baron Ribeyre & Associés (Mme Cukierman, expert), mardi 19, en salle 14, à Drouot. Elle est en platine et or jaune, sertie de diamants de tailles ancienne et rose (4,2 g), munie d’un écrin à la forme et estimée 800/1 200 €.

Agenda
Si la seconde partie d'après-midi revient aux tableaux, objets d'art et mobilier d'époque et de style, la première est réservée aux bijoux et aux montres. Deux cents numéros se partagent les vitrines, en or, ornées de pierres précieuses et semi-précieuses dont les estimations vont de quelques dizaines d'euros à 2 000.
mardi 19 février 2019 - 13:30 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Baron Ribeyre & Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne