facebook
Gazette Drouot logo print
Panorama (avant-vente)

Gallé japoniste

Le 10 novembre 2021, par Claire Papon
Gallé japoniste

C’est à hauteur de 15 000/20 000 € (adjugé : 65 688 €) qu’il faudra se positionner pour repartir avec ce séduisant vase d’Émile Gallé en verre multicouche dégagé à l’acide et rehaussé d’émaux polychromes, à décor tournant de Corbeaux (choucas) branchés sur un mélèze du Japon sous la neige (h. 45 cm). Le décor est conçu vers 1890-1895, notre vase exécuté entre 1895 et 1898, un projet à la gouache, encre et aquarelle enrichi d’une vignette figurant le modèle est conservé au musée d’Orsay. Un vase identique a fait partie de la collection du mécène américain John Jacob Glessner, un autre figure au musée Kitazawa, à Nagano, au Japon. Pour celle-ci, direction la salle 3 à Drouot, vendredi 19, tenue par Coutau-Bégarie.

Agenda
Spectaculaire, tel est le qualificatif qui vient à l'esprit devant un collier en or et argent, de la première moitié du XXe siècle. Le centre est orné de cinq motifs floraux sertis d'émeraudes cabochon, reliés par des fleurons, et rubans sertis de diamants de taille ancienne, un pendentif amovible (pouvant se transformer en broche) est orné d'une émeraude octogonale entourée de diamants et d'une autre pierre verte en pampille (10 000/15 000 €). Une même somme est espérée d'un bracelet manchette à motifs d'entrelacs de diamants de taille ancienne entre deux lignes de saphirs calibrés, et un collier tour de cou articulé en or jaune serti de quatre lignes de diamants en serti clos, alors que 35 000/45 000 € seront nécessaires pour une bague solitaire en or gris ornée d'un diamant de taille ancienne  (5,74 ct). C'est le nom de Cartier (et non de Fabergé, même si la facture lui ressemble) que l'on peut lire sur un pommeau de canne vers 1910 à décor d'émail translucide sur fond guilloché de couleur lilas (6 000/8 000 €), celui de Boucheron sur un large et élégant bracelet souple en or à effet tressé (4 000/6 000 €). Sans transition, on passe à une coupe en terre vernissée de saintonge début XVIIe, à décor de motifs estampés aux armes d'Henri IV (même estimation), et à un vase d'Émile Gallé à décor japonisant de choucas (15 000/20 000 €). Des miniatures, de l'argenterie et du vin ferment la marche.
vendredi 19 novembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009
Coutau-Bégarie
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot