Panorama (avant-vente)

À l’heure des progrès

Le 22 septembre 2021, par Caroline Legrand

000/10 000 € (adjugé : 33 480 €) seront à envisager le mardi 28 septembre, à Brest (Thierry - Lannon & Associés OVV), pour cette pendule «au ballon» d’époque Louis XVI, au cadran signé «Léchopié à Paris». Réalisée en marbre blanc et bronze doré à l’amalgame d’or et de mercure, elle illustre la folle course à la conquête des airs par l’aérostation au XVIIIe siècle (49,5 37,5 13,5 cm, M. Voisot). Elle représente la «charlière», le premier modèle à hydrogène à avoir volé, le 27 août 1783, dû aux frères Robert, Anne-Jean (1758-1820) et Nicolas-Louis (1761-1828), associés au professeur Jacques Charles. On retrouve d’ailleurs, dans le «char» ou la «nacelle», le physicien et l’un des constructeurs, ce dernier tenant un drapeau.

Agenda
Les bijoux ouvriront le bal avec notamment une montre de dame griffée Vacheron-Constantin en or jaune, au cadran de forme ovale agrémenté de vingt diamants brillantés (7 000/8 000 €). On poursuivra sur le thème de l'horlogerie avec une pendule « au ballon » d'époque Louis XVI, en bronze doré et marbre blanc (8 000/10 000 €), mais aussi un cartel et son cul-de-lampe de la seconde moitié du XVIIIe siècle, à décor de marqueterie Boulle associant écaille de tortue teintée rouge vermillon, incrustations de corne verte et bleue et de laiton poli, signé par l'horloger Pieter Tant à Gand (4 000/6 000 €). Du mobilier classique ainsi que de la taxidermie concluront la journée. 
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne