Panorama (avant-vente)

Une fleur pour emblème

Le 01 septembre 2021, par Caroline Legrand

Cette parure «Églantine» de la maison Boucheron à Paris, issue d’une création des années 1960, sera l’un des bijoux phares de la vente du samedi 11 septembre organisée à Lyon par la maison Bérard - Péron OVV. Il faudra envisager 8 000/10 000 € pour ce clip de revers accompagné d’une paire de clips d’oreilles, aux pistils, tiges et feuilles sertis de diamants taillés en brillant ou en baguette (5,5 cm pour le clip et 2,4 cm de diamètre pour les boucles). L’églantine est l’un des motifs emblématiques de la célèbre joaillerie : son fondateur, Frédéric Boucheron, créa dès le début du XIXe siècle une broche trembleuse à son image.

Agenda
Les diamants brilleront au plus haut avec une bague en platine et or gris agrémentée d'un solitaire de 5,18 ct, de couleur F et pureté SI2 (45 000/50 000 €), et une autre en platine ornée d'une gemme taillée en brillant de 3,12 ct (15 000/25 000 €). Nous attirerons encore votre attention sur une rare rivière de diamants transformable en or jaune et argent, à décor de fleurs de lys stylisées, entièrement sertie de pierres taillée à l'ancienne en chute alternées de roses,  issue d'un travail français vers 1870 (18 000/20 000 €), et une Rolex Submariner Date des années 1990, à boîtier en or jaune et cadran bleu (15 000/20 000 €). Mais peut-être vous laisserez-vous aussi séduire par le charme d'une parure « Églantine » de la maison Boucheron, en or jaune émaillé bleu et comprenant un clip de revers ainsi qu'une paire de clips d'oreilles (8 000/10 000 €. Voir Gazette n° 30, page 57) ? À moins que vous ne préfériez un sac « Birkin » d'Hermès en cuir box raisin (6 700/7 000 €) ?a
samedi 11 septembre 2021 - 14:00 - Live
Hôtel Boscolo - 11 Quai Jules Courmont - 69002
Bérard - Péron
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne