Eaux-fortes XVIIIe

Le 15 décembre 2017, par Caroline Legrand
 

10 000/12 000 € seront à prévoir pour cette paire d’eaux-fortes datées de 1780, signées de l’illustrateur anglais Henry William Bunbury (1750-1811) et gravées par James Bretherton (1730-1806) lors de la vente du dimanche 17 décembre à Uzès (Étude de Provence OVV). Fils de sir William Bunbury, révérend et vicaire, l’artiste fit des études à Cambridge avant de devenir dessinateur, spécialisé dans les caricatures d’un monde qu’il connaissait bien, celui de la haute société. On peut ainsi observer, dans l’une des eaux-fortes, la Gentry, Hyde Park (61,5 x 153 cm), et dans l’autre, The Ball Stag («le cerf chauve», 51 x 39 cm).

Agenda
À 10 000/12 000 € s'annonceront aussi bien deux grandes eaux-fortes de l'illustrateur anglais Henry William Bunbury (1750-1811), La Gentry, Hyde Park et The Bald Stag, qu'une rare bibliothèque Louis XIV en ébène, à décor d'inscrustations de filets de cuivre doré et argenté géométriques en façade et losangés sur les côtés, et de plinthes dorées. Mais il faudra débourser pas moins de 20 000/25 000 € pour une paire de grands lions sur socles rectangulaires du XIXe, en pierre calcaire, figurés menaçants, assis, griffes dehors et gueule ouverte. Nous remarquerons d'autres décorations monumentales de jardin, dont un chemin d'eau en pierre calcaire froide (8 000/10 000 €), mais aussi de nombreux autres meubles anciens, telle cette armoire d'Uzès en bois laqué de rinceaux et orné de paysages aux ruines antiques, dans des réserves (5 000/6 000 €).
dimanche 17 décembre 2017 - 02:30
Uzès - Château de Sanilhac, place du Château à Sanilhac-Sagriès - 30700
Etude de Provence
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne