Les deux-roues en piste

Le 10 septembre 2020, par Caroline Legrand

Forte du succès de la dispersion des motos et cycles de la collection Jean Haricot l’année dernière, la Galerie de Chartres organise à nouveau au sein de la chapelle Sainte-Foy, du XVIe siècle, une vente sur ce thème.

Honda CB1030 Martin, 1975, moteur quatre cylindres en ligne, quatre temps de 1 030 cm3, cinq vitesses.
Estimation : 10 000/15 000 

Parmi les trente-trois motos et cycles présentés figurent des modèles, estimés dans une fourchette allant de 250 à 15 000 €, provenant de plusieurs collections privées. Les plus anciens rappellent les débuts des deux-roues motorisés, avec notamment une Motobécane 250 B33 de 1933, un spécimen de tourisme fabriqué à partir de 1931 dans les usines de Pantin et équipé du moteur bloc «B» à soupapes latérales ; conçu par la marque (3 000/4 000 €). On avance dans le temps avec une 500 MSS de chez Velocette datée de 1954, un «modèle monocylindre à soupapes culbutées d’excellente fabrication», selon le conseiller technique de la vente Julien Galoin. Reconnue pour sa grande fiabilité, cette sportive a été produite de 1935 à 1968 dans les ateliers de Birmingham (7 000/9 000 €). Une grande partie de cette sélection sera par ailleurs consacrée aux engins de course des années 1970. Deux Honda Martin – «la haute couture de la moto française» – allient des moteurs japonais d’exception à des cadres d’une grande technicité, issus du savoir-faire purement artisanal du Français Georges Martin. 10 000/15 000 € seront demandés pour la Honda CB 1030 Martin de 1975, restaurée à l’état neuf en 2016, et 8 000/10 000 € pour une Honda CB 1100 Super Bol d’or Martin de 1983, au cadre périmétrique chromé façonné par Georges Martin et au moteur quatre cylindres en ligne refroidi par air, qui assura la renommée du constructeur Honda sur les podiums de grands prix comme sur les routes. La marque Kawasaki sera quant à elle présente avec une 750 H2 Mach IV de 1972 au mythique moteur trois cylindres et deux temps de 748 cm3, cotée 10 000/15 000 €, et la britannique Norton à 7 000/8 500 €, avec une 750 Commando Racer de 1976 – un modèle de piste appartenant à l’ancien pilote Gérard Devaud, qui l’a conduite sur les circuits de Nogaro, Montlhéry et Lurcy-Lévis. Une collection d’une trentaine de moteurs des années 1950-1960, ainsi qu’une autre de plaques émaillées réunie par Monsieur Poirier, compléteront le programme de ce rendez-vous désormais annuel.

Agenda
Le rythme sera désormais annuel pour ce rendez-vous consacré aux motos et cycles, après le succès l'an dernier de la dispersion de la collection Jean Haricot (voir Gazette n° 31, page 100). Une soixantaine de plaques et thermomètres émaillés ouvriront le bal de cette édition avec des lots estimés entre 30 et 600 €, suivis d'une trentaine de moteurs des années 1950-1960, annoncés entre 60 et 300 €. Mais les fans de deux-roues se disputeront surtout l'une des trente motos de collection, assorties d'estimations comprises entre 250 et 15 000 €. Les modèles de course des années 1970 domineront cet ensemble avec notamment une Honda CB 750 Racing type Replica de 1970, cotée 12 000/15 000 €, une Kawasaki 750 H2 à 10 000/15 000 €, mais aussi une Ducati 900 S2 de 1985, à 7 000/9 000 €. Pour les petits budgets, citons un cycle de Dame Bréchemier Rousseau des années 1920 (400/500 €) ou une motobécane Mobyscooter SB H 125 de 1956 (800/1 500 €). 
samedi 19 septembre 2020 - 14:00
Chartres - Galerie de Chartres, 7, rue Collin-d'Harleville - 28000
Ivoire - Galerie de Chartres (Gody-Baubau - Maiche - Paris - Rivière)
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne