Fernand Léger/ Frank Elgar

Le 23 juin 2020, par Claire Papon

Ce bronze de 1958 de Marie-Thérèse Pinto et un autre, Colloque astral, réalisé vers 1962 (300/500 €), ferment la marche de la dispersion de cette collection.

Marie-Thérèse Pinto (1894-1980), Le Toit du monde, 1958, bronze à patine dorée, fonte au sable, 18,5 cm.
Estimation : 200/300 

D’origine chilienne, c’est en Italie mais surtout à Paris sous la direction de Constantin Brancusi puis d’Henri Laurens, que Marie-Thérèse Pinto s’initie à la sculpture. Au Mexique, durant la Seconde Guerre mondiale, elle étudie les arts précolombiens. À son retour à Paris en 1950, l'artiste participe au Salon de mai et à celui de la jeune sculpture, et reçoit des commandes de l’État. «Élégance et pureté de la forme, rigueur de la construction, fermeté des structures, son art force encore l’estime par la chaleur secrète et la passion contenue qu’on y devine, par sa vérité enfin, qui rejoint l’obscur bouillonnement du monde originel», salue le critique Frank Elgar, Roger Lesbats de son vrai nom, dont la collection prend le chemin des enchères (voir l'article Elgar et Léger : une histoire de regards de la Gazette n° 9, page 10). Auteur également d’ouvrages sur Picasso, Braque, Mondrian, Cézanne ou Miró, il vouait à Fernand Léger, «ce primitif des temps modernes», une profonde amitié. Rien d’étonnant donc à ce que le peintre occupe ici une place de choix. Pas moins de dix céramiques, œuvres sur papier et toiles sont présentées, emmenées par une vibrante Nature morte aux trois fruits, 1939 (600 000/800 000 €, voir l'article Quand Léger retrouve ses racines de la Gazette n° 4, page 6) et un Portrait de Marguerite Lesbats, offert et dédicacé à Frank Elgar. Passionné d’art et de littérature, le journaliste réunit une bibliothèque – dont nombre de volumes lui sont dédicacés (estimation de 300 à 5 000 €) – mais aussi des objets africains, océaniens et précolombiens. Il s’intéresse aux peintres de son époque, Marcelle Cahn, Charles Lapicque, Édouard Pignon, Francisco Bores, Francis Montanier, Nicolas Schöffer ou l’expressionniste américaine Janice Biala (estimations de 300 à 1 500 €). Baltasar Lobo (1910-1993) eut également ses faveurs : un bronze à patine noire, Jeune femme en contemplation, est espéré entre 12 000 et 18 000 €. Des artistes à découvrir ou à redécouvrir…

Fernand Léger (1881-1955), Portrait de Marguerite Lesbats (détail), 1949, huile sur toile, 46 x 38 cm. Estimation : 200 000/300 000 €
Fernand Léger (1881-1955), Portrait de Marguerite Lesbats (détail), 1949, huile sur toile, 46 38 cm.
Estimation : 200 000/300 000 
jeudi 02 juillet 2020 - 15:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Tessier & Sarrou et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne