Collection Michel Seuphor, opus 2

Le 28 mars 2019, par Claire Papon et Anne Foster
Jozef Peeters (1895-1960), Peinture n° 1, huile sur toile, 1923, 70,5 50,3 cm.
Estimation : 20 000/30 000 

Le 10 novembre 2017 à Drouot, cette même maison de ventes dispersait un ensemble issu de la collection personnelle du critique d’art, poète, historien de l’abstraction et artiste Michel Seuphor (1901-1999), qui était demeuré dans sa succession. Piet Mondrian (1872-1944) et Jozef Peeters figurent en bonne place dans ce nouvel opus. Du premier, dont Michel Seuphor signe la première monographie en 1956, sont proposés un Portrait de vieillard (vers 1898) et un Paysage des environs d’Amsterdam (vers 1902), exposés au musée de l’Orangerie lors de la rétrospective consacrée à l’artiste en 1969 et pour lesquels il faudra s’engager respectivement à 25 000/30 000 € et 40 000/60 000 €. Jozef Peeters est, avec Victor Servranckx, l’un des premiers peintres abstraits flamands. Ses premières œuvres, où se remarquent l’influence de Mondrian, de Théo Van Doesburg et de Vassily Kandinsky, datent de 1920, sa première exposition personnelle ayant lieu l’année suivante, à Anvers, sa ville natale. Ses tableaux sont fondés sur un jeu de formes géométriques où se répondent cercles, carrés, triangles, aplats colorés, oppositions de noirs et de blancs. Un certain clair-obscur qui se retrouve dans ses linogravures, dont il devient l’un des maîtres au sein du constructivisme. En 1921, Jozef Peeters effectue un voyage à Paris, où il rencontre notamment Albert Gleizes et Piet Mondrian. Commence aussi sa collaboration à la revue flamande Het Overzicht («Le Panorama»), dont il sera, de 1922 à 1925, le responsable aux côtés de Michel Seuphor, avec qui il se rend à Berlin pour rencontrer les principaux acteurs de l’avant-garde internationale. Notre tableau date de cette période.

Agenda
De la collection Michel Seuphor, on a retenu un portrait de celui-ci à l'huile, sable et gravier d'Alfred Reth (3 000/5 000 €), deux œuvres figuratives de Piet Mondrian, Portrait d'un vieillard et Paysage près d'Amsterdam (25 000/30 000 € et 40 000/60 000 €), une Composition ovale d'Adolf Richard Fleischmann (3 000/5 000 €), d'autres par Paul Van Hoeydonck et Jozef Peeters, ainsi qu'un Portrait de Tristan Tzara par Marcel Janco, connu des amateurs (5 000/7 000 €). Quittant la collection du critique d'art mais restant dans le domaine de l'art d'après-guerre et contemporain, on a noté deux peintures de Victor Vasarely des années 1945-1950 (20 000/30 000 et 40 000/60 000 €), une gouache de 1973 d'Alexander Calder (50 000/70 000 €), une toile de 1959 d'Yves Laloy, B1 ou Mandragore (30 000/50 000 €), ou une sculpture en fibre de verre peinte du Chinois Li Wei, Symptom, The Hollow Men séries, 2009 (10 000/15 000 €).
vendredi 05 avril 2019 - 02:30 - Live
Salle 10-16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Leclere - Maison de ventes ,
De Baecque et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne