Le maître des pronkstillevens

Le 15 juin 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Considéré comme l’inventeur à Anvers, dans les années 1640, du genre des pronkstillevens, Adriaen Van Utrecht est un peintre flamand connu pour ses fastueuses natures mortes.

Adriaen Van Utrecht (1599-1652), Grand buffet de fruits et de légumes dans un parc avec un petit singe et un ara, huile sur toile, 1646, 117 160 cm.
Estimation : 100 000/150 000 

Né à Anvers en 1599, Adriaen Van Utrecht y devient dès 1614 l’élève du peintre et marchand d’art Herman de Neyt. À la fin de son apprentissage, il voyage en France, en Allemagne et en Italie où il retient la leçon du Caravage. À son retour à Anvers en 1625, il se fait connaître pour ses natures mortes, notamment ses étals de poissons, de viandes et de légumes, comprenant souvent des animaux vivants et des éléments narratifs exotiques. Il est considéré, avec Frans Snyders, comme l’inventeur à Anvers, dans les années 1640, du genre des pronkstillevens – les natures mortes ostentatoires – pour ne pas dire luxueuses. L’ara et le singe de notre Grand buffet étaient des produits onéreux mais disponibles sur le marché anversois : Van Utrecht a même exécuté une Nature morte au perroquet en 1636, conservée aujourd’hui aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique. L’oiseau est l’occasion de démontrer sa virtuosité dans les couleurs : il excelle notamment dans les tons chauds, les nuances de la terre, surtout le gris-vert, et les effets de clair-obscur, héritage de son étude de la peinture italienne et notamment du Caravage. Présent dans de prestigieuses collections, comme le Louvre, le Rijksmuseum, le Prado ou encore l’Ermitage, il doit son succès aux commandes reçues, entre autres, du roi Philippe IV d’Espagne et du prince d’Orange. Il laisse derrière lui une postérité féconde, formant Philip Gyselaer et Cornelis Van Engelen, et invitant les Flamands à faire une place à l’abondance dans des natures mortes aux procédés que ne renieraient pas les peintres baroques. 

Agenda
Un choix de lots (petit coffret, cendrier, sculpture en bois, bougeoir en laiton, moule à gâteau, peinture à l'huile) sont à disposition à moins de 100 €. Des toiles de l'école belge autour de 200/800 €, du mobilier, notamment style Louis XVI, à moins de 700 €. Le lot phare de la vente est estimé à 100 000/150 000 € : une luxuriante nature morte de Van Utrecht, inventeur du genre pronkstillevens (voir Gazette n° 24).
jeudi 24 juin 2021 - 18:30 - Live
Verviers - Rue Peltzer de Clermont, 41 - B-4800
Hôtel des Ventes Legros
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne