Panorama (avant-vente)

Collection Bazelaire d’art africain

Le 06 octobre 2021, par Caroline Legrand

Le jeudi 14 octobre à Orléans sera dispersée par la maison Pousse-Cornet OVV l’ancienne collection François-Charles L. Bazelaire, artiste peintre et expert en art africain, grand amateur de celui du Congo (M. Njiensi). 8 000/12 000 € seront notamment nécessaires pour acquérir ce masque féminin «kifwebe kikashi» des Luba de la République démocratique du Congo. En bois, pigments (dont kaolin) et à patine d’usage, cet artefact à l’esthétique très moderniste est daté du premier tiers du XXe siècle  (48 29 cm). Pour cette ethnie, le masque féminin est en relation directe avec le monde physique et la procréation, étant associé à la Lune et à ses rites.

Agenda
Provenant de l'ancienne collection de François-Charles L. Bazelaire, artiste peintre et expert en art africain, grand amateur de celui du Congo et particulièrement des Songye, 161 œuvres d'art africain sont annoncées entre 40 et 3 500 €. L'une se distinguera en particulier : un masque féminin Kifwebe Kikashi des Luba de la République démocratique du Congo du premier tiers du XXe siècle, à crête basse continue se prolongeant par l'arête nasale, le visage décoré de fines stries serrées. Pas moins de 8 000/12 000 € seront nécessaires pour l'acquérir. Il faudra ensuite prévoir 2 500/3 500 € pour un fourneau de pipe d'apparat de roi ou de grand notable en terre cuite à engobe gris et sombre des Bamileke de l'ouest du Cameroun, de la première moitié du XXe siècle, et 2 000/3 000 € pour un masque Pwo des Tschokwe d'Angola ou de la République démocratique du Congo, au visage féminin à l'expression idéalisée faisant allusion à l'ancêtre matrilinéaire mythique.
jeudi 14 octobre 2021 - 14:00 - Live
Orléans - Galerie des ventes, 2, impasse Notre-Dame-du-Chemin - 45000
Pousse-Cornet
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne