Panorama (avant-vente)

L’école de Kinshasha

Le 22 septembre 2021, par Caroline Legrand

L’art africain contemporain s’invitera une nouvelle fois à Rennes, le lundi 27 septembre (Rennes Enchères OVV). L’artiste Kejwamfi Monsengwo, dit Moké père (1950-2001), sera présent à travers ce grand acrylique sur toile Sans titre (151 203 cm), signé et daté 1997, accessible à 8 000/10 000 € (MM. Vallée et Tessier). Présentée avec un certificat du fils de l’artiste, cette œuvre illustre son art tout à la fois naïf et réaliste, à l’exubérant caractère descriptif et aux couleurs vives. Moké est considéré comme l’un des précurseurs de la peinture populaire zaïroise pour avoir réalisé, en 1965, un tableau représentant le général Mobutu saluant la foule à l’occasion de la fête de l’Indépendance.

Agenda
Pas moins de 110 œuvres d'art contemporain africain – le plus souvent de grandes dimensions – seront présentées avec des estimations comprises entre 200 et 25 000 €. L'artiste et écrivain marocain Mahi Binebine (né en 1959) a vécu entre New York et Paris avant de revenir dans son pays, riche d'expériences et d'un travail désormais abouti. À la limite de l'abstraction, celui-ci est très expressif, comme en témoigne La Lutte, une technique mixte à envisager à 22 000/25 000 €. Retour à la figuration avec des œuvres très narratives et toujours pleine de sens. Le Congolais Chéri Samba proposera contre 13 000/20 000 € Mieux la chenille, de 2004, et le Tunisien Nabil Saouabi Boomerang (3), à 8 000/10 000 €. Traces and Ancestors, peint en 2019 par l'artiste d'origine ivoirienne Médéric Turay (né en 1979), se disputera enfin à 10 000/12 000 €. 
lundi 27 septembre 2021 - 14:00 - Live
Rennes - 32, place des Lices - 35000
Rennes Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne