Panorama (avant-vente)

Alfred Dreyfus, philatéliste

Le 10 juin 2021, par Sophie Reyssat

Le dernier lot de la vente Aristophil programmée à Neuilly le lundi 14 juin (Aguttes OVV, M. Jacquart), et consacrée à l’histoire postale de la Guerre de 1870, évoquera Alfred Dreyfus sous un jour inattendu : la philatélie. Dans deux volumes Yvert & Tellier allant de 1840 à 1935 – année de son décès –, il a serré des timbres du monde entier, le premier tome étant consacré à l’Europe, le second aux autres continents. Une collection intacte dédicacée aux enfants de sa fille. Dressé en 1830, un inventaire de sa main donne un total de 28 230 F de l’époque et ne tenant compte que des timbres cotant plus de 10 F.
Estimation : 6 000/8 000 

Agenda
Le lundi 14, les ballons-montés ouvrent cette dispersion des collections Aristophil sur le thème de l’histoire postale, à l’époque de la guerre de 1870. Quelques papillons de Metz et des boules de Moulins se joignent à ces souvenirs. Comptez par exemple autour de 2 250 € pour un pigeongramme sur papier, une dépêche confidentielle de Léon Gambetta au général Trochu, annonçant la victoire de Coulommiers et la reprise d'Orléans par l'armée de la Loire, le 11 novembre 1870. En fin de vacation, sera proposée la collection de timbres-poste de toute une vie, celle d’Alfred Dreyfus. Ils ont fait le tour du monde, de 1840 à 1935, et ont été inventoriés de sa main (6 000/8 000 €).
lundi 14 juin 2021 - 11:00 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle - 92200
Aguttes , Les Collections Aristophil
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne